»
»
Consultation

France / Eco : la demande intérieure a soutenu le PIB

France / Eco : la demande intérieure a soutenu le PIB

Les variations de stocks ont au contraire pesé...

France / Eco : la demande intérieure a soutenu le PIB
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Insee a publié ce matin à 7h30 la première estimation de la croissance française du 4ème trimestre 2013. Le PIB a progressé de 0,3% entre le 3ème et le 4ème trimestre 2013, tandis que le glissement annuel atteint +0,8%. Le consensus était respectivement positionné à +0,2% et +0,6%. En moyenne annuelle, l'hexagone progresse de 0,3%, après avoir stagné en 2012.

Les dépenses de consommation des ménages ont accéléré en fin d'année, à 0,5% après +0,1% au 3ème trimestre, tandis que la formation brute de capital fixe (FBCF) croît pour la première fois depuis fin 2011 (+0,6% après -0,3% au troisième trimestre 2013). La demande intérieure finale hors stocks apporte ainsi 0,5 point à la croissance, après avoir été neutre sur le précédent trimestre. Le commerce extérieur apporte lui 0,2 point, après avoir pesé pour -0,7 point au 3ème trimestre, grâce au rebond de l'export et au recul de l'import. Les variations de stocks coûtent -0,3 point à la croissance, après avoir contribué à hauteur de 0,6 points au 3ème trimestre.

Le produit intérieur brut (PIB) est le principal agrégat mesurant l'activité économique. Il correspond à la somme des valeurs ajoutées nouvellement créées par les unités productrices résidentes une année donnée, évaluées au prix du marché, selon la définition fournie par l'Insee. Il donne une mesure des richesses nouvelles créées chaque année par le système productif et permet des comparaisons internationales. Il est publié à prix courants et en volume aux prix de l'année précédente chaînés. Son évolution en volume (c'est-à-dire hors effet de prix) mesure la croissance économique. L'Insee publie les premiers résultats du PIB du précédent trimestre 45 jours après son terme. Une version détaillée est ensuite publiée 90 jours post-clôture du trimestre. Les chiffres de la croissance, ou PIB, sont appelés "comptes trimestriels" dans la nomenclature officielle. Ils sont largement utilisés dans le monde car ils "constituent le seul ensemble cohérent d'indicateurs qui soit disponible à bref délai et apte à fournir une vue globale de l'activité économique récente", selon le Système européen des comptes.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com