Accueil
»
Actualités
»
Consultation

Foncière Inea : comptes semestriels résistants

Foncière Inea : comptes semestriels résistants
Foncière Inea : comptes semestriels résistants
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Conseil d'administration de Foncière INEA, leader de l'immobilier de bureaux neufs en Régions, a arrêté lors de sa réunion du 28 juillet 2020 les résultats semestriels consolidés au 30 juin 2020.
Le taux d'encaissement des loyers du premier semestre 2020 est de 95%, et Foncière INEA n'a eu à consentir aucun abandon de créance. Elle a accompagné ses locataires en acceptant des mensualisations de loyers et quelques demandes de report d'échéances (au nombre de 7, ces reports représentent 0,2 ME).
Le niveau élevé du taux d'encaissement reflète la qualité de la base locative de Foncière INEA.

Le rythme d'encaissement des loyers du troisième trimestre est sur des bases comparables (90% encaissés à date).
Hors renouvellement de baux, l'activité locative a été soutenue (+13% par rapport à la même période 2019). La signature de nouveaux baux a ainsi permis de compenser les départs de locataires et de maintenir le taux d'occupation à 92,1%.

Au 30 juin 2020, le chiffre d'affaires consolidé atteint 22,8 ME, en croissance de 6,7% sur 12 mois.

Cette hausse est liée principalement (5,1%) à l'entrée en exploitation de 6 nouveaux immeubles au cours des douze derniers mois qui ont généré 1,5 ME de revenus supplémentaires, légèrement compensés par l'impact négatif (-0,4 ME) des cessions réalisées en 2019.
Elle est également due à l'évolution positive des loyers à périmètre constant, qui progressent de 3,6% sous l'effet de l'indexation positive et de l'amélioration du taux d'occupation au cours de l'exercice 2019.

Optimisation du coût d'endettement

Le résultat financier est en nette amélioration. La baisse des frais financiers (-12%) a été favorisée par l'arrivée à échéance d'un emprunt obligataire portant coupon de 4,35% fin juin 2019, remplacé par des ressources corporate plus compétitives.

Le taux moyen d'endettement de la Société est en amélioration de 11 points de base (2,17% contre 2,28% au 31 décembre 2019 - 1,72% hors obligataire). La maturité moyenne de la dette est de 4 ans. Celle-ci est couverte à 76% contre le risque de fluctuation des taux.

Au cours du premier semestre, Foncière INEA a fait face normalement à ses échéances de dette et n'a sollicité aucun report auprès de ces créanciers. Elle n'a pas non plus fait appel au dispositif des prêts garantis par l'Etat, marquant son engagement civique dans cette crise inédite pour le pays.

Post clôture, le 28 juillet, la Société a signé un "Green Loan" inédit dans le secteur de l'immobilier aligné avec la Taxonomie européenne en matière de RSE.
Cette nouvelle ressource, d'un montant de 105 ME et d'une maturité de 7 ans, a été levée auprès d'un pool de 7 banques. Conclue à un niveau de marge compétitif de 1,80%, elle est assortie d'une clause de baisse de marge (-5 bps) en cas d'atteinte de performances énergétiques et carbone en ligne avec les ambitions de la Taxonomie européenne (lien vers le communiqué de presse dédié).
Cet emprunt est destiné à assurer le financement du pipeline d'opérations en cours de construction et viendra abaisser le coût moyen d'endettement et rallonger la maturité de la dette de la Société.

Compte tenu de l'évolution positive des agrégats opérationnels, le résultat net récurrent de Foncière INEA affiche une hausse de 31%, à 10,8 ME.
Par action, la croissance est ramenée à 1% sous l'effet mécanique de la hausse du nombre moyen pondéré d'actions de 30% (l'augmentation de capital d'avril 2019 n'ayant pas eu un impact plein au 30 juin 2019).

Poursuite de la prise de valeur du patrimoine malgré le contexte

Compte tenu de l'incertitude liée au contexte COVID-19, les experts immobiliers ont privilégié le statu quo lors de leur campagne d'évaluation de juin 2020. Le patrimoine de Foncière INEA a néanmoins continué à s'apprécier ce semestre (variation de juste valeur de 4,2 ME), notamment grâce à la création de valeur constatée à l'acquisition sur 3 nouveaux actifs en VEFA livrés sous 6 mois et expertisés pour la première fois.

Le taux moyen de capitalisation retenu par les experts est de 6,24% au 30 juin 2020. Il est de 5,90% pour les trois nouvelles VEFA expertisées.

Perspectives : poursuite des acquisitions et maintien des guidances

Compte tenu de la performance réalisée au cours du premier semestre 2020 malgré le contexte particulier du COVID-19, la Direction confirme ses guidances de taille (atteinte d'un patrimoine d'une valeur d'un milliard d'euros d'ici fin 2021) et de rentabilité (croissance du RNR de 15%/an sur la période 2018-2021).

Au 30 juin 2020, la valeur du patrimoine de Foncière INEA s'établit à 916 ME droits compris (+4,8% sur 6 mois). La Société a poursuivi son programme d'acquisition au deuxième trimestre 2020, en se positionnant sur de nouvelles VEFA pour plus de 35 ME.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !