»
»
Consultation

Etats-Unis : la Fed relève ses taux et exprime son optimisme

Etats-Unis : la Fed relève ses taux et exprime son optimisme

La Fed a relevé comme prévu son taux des "fed funds" mercredi. Elle a aussi relevé ses prévisions de croissance, d'inflation et de taux.

Etats-Unis : la Fed relève ses taux et exprime son optimisme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi, comme l'attendaient la plupart des investisseurs, une hausse d'un quart de point de son principal taux directeur, le taux des "fed funds", qui a été porté dans une fourchette de 1,50% à 1,75%.

Dans son communiqué, le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) a également estimé que les perspectives économiques des Etats-Unis se sont renforcées dans les derniers mois, et a relevé ses prévisions de croissance pour 2018 et 2019. Elle a également jugé que l'inflation devrait remonter dans les prochains mois pour se stabiliser autour de l'objectif de 2% à moyen terme.

La hausse des taux de mercredi est la 6ème depuis décembre 2015, début du cycle de normalisation monétaire de la Fed après la grande crise financière de 2007-2008 qui avait ramené les taux à zéro. La décision a été prise mercredi à l'unanimité des 8 membres du FOMC.

Projections de croissance, d'inflation et de taux révisées en hausse

Cette réunion du FOMC était la première sous la présidence de Jerome Powell, qui a succédé à Janet Yellen début février. Les marchés attendaient donc avec impatience de connaître la stratégie et le style de "Jay" Powell, qui s'est montré direct et optimiste lors de sa conférence de presse, sans pour autant s'afficher comme un "faucon" en matière de politique monétaire.

Les nouvelles projections économiques publiées mercredi soir par la banque centrale montrent en tout cas que les membres de la Fed ont relevé leurs prévisions de croissance, mais aussi d'inflation et de taux à horizon de trois ans.

La croissance du PIB des Etats-Unis est désormais attendue (données médianes) à 2,7% en 2018, 2,4% en 2019 et 2% en 2020, contre 2,5% 2,1% et 2% lors des projections précédentes, en décembre dernier.

L'inflation médiane calculée par le "Core PCE", l'indicateur le plus suivi par la Fed, est attendue à 1,9% en 2018, 2,1% en 2019 et 2,1% en 2020, contre respectivement 1,9%, 2% et 2%.

Quant au taux des "fed funds", il est attendu à 2,1% à la fin 2018 (ce qui n'impliquerait "que" deux autres tours de vis cette année), puis à 2,9% à la fin 2019 (via 3 tours de vis) et à 3,4% fin 2020 (deux hausses), contre respectivement 2,1%, 2,7% et 3,1% en décembre. Jusqu'à présent, ces projections laissaient entendre que la Fed procéderait à 3 relèvements cette année, mais à seulement 2 l'an prochain.

Le dollar en berne, les taux d'intérêts volatils après les annonces

De façon assez paradoxale, ces annonces ont fait chuter le dollar : l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence, chutait de 0,8% mercredi en fin de journée à 89,66. L'euro bondissait de son côté de 0,8% à 1,2342$ dans les échanges interbancaires à New York.

Sur les marchés obligataires, le taux des bons de trésor américains (T-Bond) à 10 ans, stable avant les annonces, a ensuite grimpé jusqu'à 2,94% (+5 points de base), avant de changer de cap et de finir la journée en recul d'un point de base, à 2,88%... Le rendement du T-Bond à 2 ans cédait un point de base, à 2,33%, avant la décision de la Fed, mais il a ensuite reculé jusqu'à 2,30% (-4 pdb).

Les prochaines réunions monétaires de la Réserve fédérale se tiendront les 1er et 2 mai (sans conférence de presse), puis les 12 et 13 juin (suivie d'une conférence de presse).

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com