»
»
Consultation

Crédit à la consommation : 2019, l'année du rebond ?

Crédit à la consommation : 2019, l'année du rebond ?

crédit à la consommattion Publi-rédactionnel -- Bien que le bilan 2018 ait été revu à la baisse sur les derniers mois, suite à l'effet " Gilets Jaunes ", l'année dernière s'est révélée être excellente pour le crédit à la consommation.

Les premiers chiffres de 2019 confirment ce qui semble être plus qu'une tendance. Ce retour en force et en grâce du " crédit conso " s'impose comme un axe structurel pérenne qui se développe dans les secteurs les plus porteurs de l'économie du pays.

Un bilan 2018 positif

S'il n'y avait pas eu les Gilets Jaunes, qui sait si les chiffres de 2018 n'auraient pas été à la mesure de ceux de 2008 ? L'activité globale du crédit consommation a en effet atteint l'an passé près de 42,5 milliards !

Soit des sommets proches de ceux qui précédaient la crise financière d'il y a 10 ans. Bon signe ? Comment ne pas le croire. Sans un mois de décembre, capital pour les entreprises et les commerces mais complètement gelé par le climat social, c'est bien plus des 5% de hausse annoncés que les crédits à la consommation se seraient vu affecter.

Beaucoup de secteurs financiers ont ainsi pâti de cette crise. Les prêts personnels et les prêts concernant l'automobile d'occasion ont vu leurs performances se paralyser l'année dernière. Tout comme les crédits renouvelables qui, perdant depuis plusieurs années du terrain, viennent de descendre au-dessous du seuil des 10 milliards d'euros annuels.

Pour le crédit conso, c'est par contre 2 milliards supplémentaires à mettre au bénéfice de cette année. C'est la LOA, Location avec Option d'Achat qui affole le baromètre avec une croissance globale de + 14,7% en 2018. Grâce à ce résultat, ce type de financement représente désormais près de 1/5e de l'activité du crédit à la consommation.

En 2019, le crédit consommation va-t-il battre des records ?

Cette conjoncture favorable au crédit à la consommation se confirme de façon probante avec les premiers chiffres de 2019. Les consommateurs français démontrent une confiance marquée envers le crédit conso et l'utilisent de plus en plus facilement dans le cadre de leurs différents projets.

Porté par des deux premiers mois de cette année, mars 2019 a fait se lever le sourcil de tous les observateurs économiques ! Avec un taux de croissance de 6%, ce mois clôt un trimestre aux chiffres vertigineux : en 2019, c'est déjà près de 5,7 milliards qui ont été alloués à de nouveaux crédits à la consommation ! Et près de 27 % des ménages français qui en détiennent un.

Cette santé florissante du crédit à la consommation s'explique, pour une grande partie, par la baisse significative et constante des taux d'intérêt. Ce mouvement baissier se confirme depuis les années 2011 - 2012, renforçant ainsi la confiance des consommateurs sur le long terme.

Ainsi, sur la totalité des crédits à la consommation, qui vont du prêt personnel au prêt travaux, en passant par le crédit auto, le TAEG moyen appliqué était de 3,60 % à la fin 2018.

Toutes les conditions d'emprunt étant réunies, et les banques maitrisant parfaitement le risque que constitue le prêt à la consommation, les offres se démultiplient dans une concurrence on ne peut plus farouche. Et les consommateurs-emprunteurs y trouvent au final leur compte puisqu'ils n'hésitent plus à comparer !

Partenaires de Boursier.com