»
»
Consultation

Comment défiscaliser grâce aux produits financiers ?

Publi-rédactionnel -- Tout comme les produits destinés à l'investissement locatif, les produits financiers peuvent vous permettre de réduire votre fiscalité. À travers la défiscalisation financière et notamment les placements et produits d'épargne, vous pouvez bénéficier d'importantes réductions d'impôts et mieux préparer votre avenir.

Les différents dispositifs de défiscalisation immobilière permettent aux investisseurs de réduire le montant de leurs impôts en contrepartie d'une participation à des sociétés ou à des fonds d'investissement. Toutefois, ces dispositifs sont nombreux et peuvent générer de la confusion auprès des contribuables. Pour y voir plus clair, il est recommandé d'utiliser un simulateur en ligne. Cet outil, simple d'utilisation et rapide, vous permettra d'abord de connaître le montant de vos impôts à payer mais aussi les dispositifs de défiscalisation financière qu'il peut être judicieux d'appliquer, selon votre profil fiscal. Ce service gratuit et sans engagement est essentiel pour calculer le montant de votre économie d'impôts.

De nombreuses solutions financières permettent de baisser vos impôts et optimiser votre fiscalité en toute légalité. Voici un aperçu des principaux dispositifs de défiscalisation financière.

Les FCPI, un double avantage fiscal

L'investissement dans les Fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) est en plein essor car il permet de fortes réductions d'impôt sur le revenu (IR) ou sur la fortune (ISF). Ce placement à risque a vocation à investir dans des PME françaises innovantes dans l'objectif de favoriser le renforcement de leurs fonds propres. Les FCPI sont investis à hauteur de 60 % minimum dans des sociétés non cotées innovantes. Le solde peut être composé de produits peu risqués ou d'actions de sociétés classiques. Les investisseurs bénéficient dans tous les cas d'un double avantage fiscal. Effectivement, les sommes versées dans le FCPI permettent d'obtenir une réduction d'impôts correspondant à 25 % du montant de l'investissement, plafonné à 12.000 euros. Ensuite, les plus-values éventuelles font l'objet d'une exonération d'impôt. Pour en savoir plus sur les avantages procurés par ce placement et connaître le montant généré grâce à la défiscalisation financière, n'hésitez pas à utiliser un simulateur en ligne.

Misez sur les FIP pour réduire votre impôt

Les Fonds d'investissement de proximité (FIP) procurent les mêmes avantages fiscaux que les FCPI. Ils ont cependant des objectifs différents. En effet, chaque fonds doit être investi dans des PME régionales non cotées, le champ d'investissement ne pouvant excéder trois régions limitrophes. Les parts de FIP sont destinées aux particuliers mais aussi, sous certaines conditions, aux investisseurs institutionnels, publics ou privés. Ce type de placement étant risqué, il est important de diversifier ses investissements.

Les SOFICA, une arme efficace pour défiscaliser

Depuis le 1er janvier 2017, l'investissement au sein d'une Société de financement d'oeuvres cinématographiques (SOFICA) permet d'obtenir une réduction fiscale de 30 % des sommes investies, pouvant grimper jusqu'à 36 % si la SOFICA investit au moins 10 % de son capital dans des sociétés de réalisation. Cette réduction one shot, est imputable en totalité sur l'impôt dû au titre des revenus de l'année de souscription.

Des astuces pour réduire le montant de son ISF

Plusieurs stratégies sont possibles pour diminuer le montant de l'Impôt de solidarité sur la fortune :

- Les dons et investissements dans les PME

Les personnes redevables de l'ISF peuvent effectuer un don au profit d'une oeuvre d'intérêt général. Cela leur permet également d'obtenir une réduction d'impôts correspondant à 75 % du montant du don.

L'investissement direct dans une PME ouvre droit à une réduction au taux de 50 % du montant des versements, la réduction étant plafonnée à 45.000 euros. Toutes les PME sont concernées à condition qu'elles respectent les critères exigés pour l'exonération d'ISF au titre des souscriptions au capital des PME.

Réduire l'assiette de son ISF

Le calcul de l'assiette de l'ISF résulte d'une soustraction entre un actif, la valeur du patrimoine du contribuable, et un passif, correspondant au montant de ses dettes au 31 décembre. Pour réduire cette assiette il faut donc travailler sur une baisse de l'actif en achetant des biens en nue-propriété ou en souscrivant à des contrats d'assurance vie non rachetables. Il est aussi possible de procéder à une augmentation du passif en déduisant ses dettes fiscales et autres dépenses non encore imputées au moment de compléter la déclaration de patrimoine.

Utiliser le plafonnement de l'ISF

L'objectif du plafonnement est d'éviter qu'un contribuable ne paie un montant d'impôts supérieur à 75 % de ses revenus. Lorsque les impôts payés par le contribuable excèdent 75 % de ses revenus, l'excédent vient diminuer le montant de l'ISF à payer.

Une réduction d'impôts simple et rapide avec la loi Girardin

Le dispositif Girardin permet de réduire son impôt sur le revenu très simplement. Son principe : vous investissez en 2017 dans l'acquisition d'un matériel industriel pour une entreprise en Outre-Mer. En contrepartie, vous bénéficiez d'une réduction d'impôts supérieure à votre investissement dès 2018. Il s'agit donc d'un avantage fiscal partagé entre les investisseurs métropolitains et les sociétés aidées dans les DOM-TOM.

Payez moins d'impôts en 2018 en alimentant un PERP

Le Plan d'Epargne Retraite Populaire (Perp) permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu mais pas seulement. Grâce à ce placement, le contribuable peut se constituer une épargne pour percevoir un capital et une rente pour la retraite. La loi encourage les particuliers à alimenter leur PERP puisqu'elle prévoit la déductibilité des versements du revenu net imposable. La réduction d'impôts obtenue dépendra essentiellement de votre tranche marginale d'imposition. La défiscalisation PERP n'est pas comprise dans le plafond des niches fiscales de 10.000 euros.

Pour connaître dès maintenant le montant de la déduction d'impôts à laquelle vous avez droit, il est vivement recommandé d'utiliser un simulateur en ligne. Cet outil vous permet de tester votre éligibilité à l'un des dispositifs de défiscalisation financière. Il prend en compte votre situation fiscale personnelle et vous donne la possibilité d'agir librement sur les paramètres de calcul. Le simulateur en ligne defiscalisezmoi.com est conçu de manière à considérer toutes les possibilités de compromis en vue d'obtenir un chiffre raisonnable à payer à l'État.

Contenu proposé pardefiscalisez moi

Comment défiscaliser grâce aux produits financiers ?

Partenaires de Boursier.com