»
»
Consultation

CAC 40 et actions françaises : rebond ou poursuite de la correction, telle est la question !

CAC 40 et actions françaises : rebond ou poursuite de la correction, telle est la question !

Publi-rédactionnel - Nous le savons, les temps sont durs sur les marchés d'actions. Et pour cause, le CAC 40 a perdu plus de 11 % en l'espace de 4 semaines. Evidemment, la communauté des investisseurs s'interroge sur le caractère de cette correction car l'indice fluctue sur des niveaux de février 2017, au moment où nous écrivons ces lignes.

D'un point de vue technique, la toile de fond est foncièrement baissière en unité de temps journalière (D1). En effet, nous observons sur le graphique ci-dessous que les prix oscillent sous les moyennes mobiles à 7, 21 et 200 périodes. De plus, le RSI est orienté à la baisse et évolue autour de sa zone de survente depuis plusieurs jours.

De notre point de vue, la correction s'explique par de multiples vecteurs : les rendements obligataires aux Etats-Unis, le ralentissement de la croissance en zone euro, les difficultés en matière de politique européenne (Italie et " Brexit "), protectionnisme commercial, les pays émergents et pour finir le regain de volatilité sur les marchés financiers.

Graphique 1 : représentation technique de l'indice CAC 40 (FRA40), en D1

Analyse CAC40

Source : xStation 5

Sur le front des entreprises, le groupe Total a fait état d'un bénéfice net en hausse de 48 % à 3,96 milliards de dollars au titre du troisième trimestre. Evidemment, le résultat net ressort nettement supérieur aux attentes du consensus qui tablait sur un bénéfice de 3,75 milliards.

Par ailleurs, le groupe affiche une production journalière d'hydrocarbures en hausse de 8,6 % à 2,8 millions de barils par jour sur la période juillet-septembre. Enfin, le deuxième groupe pétrolier d'Europe prévoit des investissements de 16 milliards de dollars pour cette année et une croissance organique de 8 %. Hélas, les bons résultats ne se sont pas matérialisés par une performance boursière du même acabit car le titre accuse un repli de 12,9 % depuis le début du mois d'octobre.

Dans ce contexte de marché, nous anticipons une poursuite de la correction en direction des 47,3 euros.

Graphique 2 : représentation technique de Total (FP.FR), en D1

Analyse Total

Source : xStation 5

De son côté, le spécialiste des produits de luxe Kering a réalisé un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros au troisième trimestre (T3), soit une hausse de 27,1 % par rapport au T3 2017. Sans grande surprise, les très bons résultats s'expliquent par la performance de Gucci qui a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,09 milliards d'euros (+ 34,9 %). Pour François-Henri Pinault, président-directeur général du groupe " Notre rythme de croissance est unique dans notre secteur.

Cette croissance est saine, équilibrée et soutenue sur l'ensemble des régions et sur tous les canaux de distribution ". A l'image des entreprises du secteur du luxe, Kering affiche une baisse de 21 % depuis le début du mois d'octobre. Bien sûr, la toile de fond technique est baissière en unité de temps journalière (D1) car les prix oscillent sous les moyennes mobiles à 50 et 200 périodes depuis plusieurs jours.

En dépit des performances du groupe, nous avons un avis négatif sur le titre et estimons qu'il pourrait rallier le niveau de 351,28 EUR à court terme.

Graphique 3 : représentation technique de Kering (KER.FR), en D1

Analyse Kering

Source : xStation 5

Les actions TOTAL et KERING sont disponibles sur le compte-titres XTB. Actions au comptant et ETF des 16 plus grandes places boursières mondiales sont proposées sur la plate-forme xStation 5 à des tarifs ultra-compétitifs : min. 1.99EUR sur les actions Françaises et min. 2.99EUR sur les actions européennes et américaines. Cliquez ici pour plus d'informations sur l'offre compte-titres XTB

Kalil DJEBALI
Analyste de marchés
XTB France

Partenaires de Boursier.com