Accueil
»
Actualités
»
Consultation

Bourse : les gérants prêts à une rotation vers les cycliques

Bourse : les gérants prêts à une rotation vers les cycliques
Bourse : les gérants prêts à une rotation vers les cycliques
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après l'envolée spectaculaire des valeurs technologiques et de la santé, soutenues par la crise du coronavirus et le recours massif aux nouvelles technologies (télétravail, vente en ligne...), les gestionnaires de portefeuilles semblent s'intéresser à nouveau aux secteurs cycliques et industriels et aux valeurs sous-évaluées ("value"), qui ont été laminées par la crise sanitaire. La poursuite de cette rotation sectorielle dépendra de la solidité de la reprise économique en cours, qui dépend elle-même de la mise au point d'un vaccin contre le coronavirus.

Selon la dernière enquête mensuelle de Bank of America auprès des gestionnaires de portefeuilles, publiée mardi, ces derniers ont commencé à effectuer cette rotation sectorielle. La technologie, la santé et les grandes valeurs sont désormais moins recherchées, compte-tenu des valorisations élevées atteintes à la faveur de la crise du Covid-19. Quant aux banques et aux valeurs de l'énergie, elles restent les plus mal-aimées des professionnels.

En termes géographiques, les gérants de fonds continuent de privilégier les Etats-Unis aux autres places boursières (zone euro, Royaume-Uni, marchés émergents). Le marché le plus délaissé est celui de Londres en raison des craintes croissantes d'un Brexit sans accord.

Un optimisme prudent

A noter que pour la première fois depuis février, une majorité des investisseurs interrogés pensent que l'économie mondiale se trouve au début d'un cycle de reprise, plutôt que dans une récession.

Les professionnels restent cependant prudents dans l'ensemble face à une situation sanitaire et économique toujours incertaine : ils restent assez fortement placés en cash (4,8% des actifs en septembre, contre 4,6% en août), et ne sont que 18% à "surpondérer" les actions par rapport aux autres classes d'actifs.

Les stratégistes de BoA estiment que le positionnement actuel des investisseurs implique que l'indice S&P 500 se situera entre 3.300 et 3.600 points dans les prochains mois (il est actuellement dans cette fourchette, à 3.400 pts), et jugent que la rotation sectorielle n'est que dans sa phase initiale.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !