»
»
Consultation

Banques : la CNCM tente de bloquer la prise d'indépendance de Crédit Mutuel Arkéa

Banques : la CNCM tente de bloquer la prise d'indépendance de Crédit Mutuel Arkéa
Banques : la CNCM tente de bloquer la prise d'indépendance de Crédit Mutuel Arkéa
Crédit photo © Alexandra Saintpierre

(Boursier.com) — Le 18 avril dernier, à l'issue du processus de consultation engagé par ses caisses locales et de la tenue des conseils d'administration des fédérations, le groupe Arkéa a annoncé un très large plébiscite en faveur de son indépendance, porté par 94,5% des 307 caisses locales s'étant exprimées, et par la mobilisation massive de 2.876 administrateurs.

Dans un courrier en date du 19 avril, Jean-Pierre Denis et Ronan Le Moal (Président et Directeur général du Groupe Arkéa) a invité les dirigeants de la Confédération à ce que la mise en oeuvre de cette indépendance se déroule dans la sérénité et avec le concours constructif de toutes les parties.

La réponse de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel n'a pas traîné, paraissant sous la forme à nouveau d'un double discours, tenu à l'occasion d'un conseil d'administration exceptionnel. Ainsi, la CNCM tente d'entraver la mise en oeuvre du processus d'indépendance en s'octroyant des pouvoirs de sanctions exorbitants, estime Arkéa. La CNCM a, lors de son Conseil d'administration, envisagé la possibilité d'un retrait de confiance ou d'agrément du Président et de certains dirigeants à titre de mesure de régulation.

En dehors de toute procédure de sanction et de façon purement discrétionnaire, la CNCM pourrait priver le groupe Arkéa notamment de son président et de ses dirigeants. En voulant s'arroger de tels pouvoirs, la CNCM démontre une nouvelle fois sa volonté par tous les moyens de prendre le contrôle du groupe Arkéa, au mépris du choix clairement exprimé par une très large majorité de ses administrateurs en faveur de son indépendance, comment Crédit Mutuel Arkea.

Cette décision sera soumise à l'assemblée générale extraordinaire de la CNCM, convoquée le 16 mai. Elle est en contradiction totale avec les principes coopératifs et la prétendue volonté de la CNCM de trouver une issue apaisée et partagée à la situation actuelle, estime Arkéa.

Le groupe Arkéa prévoit de prendre toutes les mesures nécessaires au bon déroulement de la mise en oeuvre opérationnelle de l'indépendance souhaitée par les caisses locales.

Ces mesures seront discutées lors de son prochain Conseil d'administration qui se tiendra le 24 avril prochain.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com