»
»
»
Consultation

Wall Street : Trump voit un "grand accord" avec la Chine, mais brandit la menace de taxes maximales

Wall Street : Trump voit un "grand accord" avec la Chine, mais brandit la menace de taxes maximales

Wall Street tente de se stabiliser avant bourse ce mardi, le S&P500 avançant de 0,3% et le Nasdaq de 0,2%...

Wall Street : Trump voit un 'grand accord' avec la Chine, mais brandit la menace de taxes maximales
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street tente de se stabiliser avant bourse ce mardi, le S&P500 avançant de 0,3% et le Nasdaq de 0,2%. Hier soir, la cote américaine avait assez lourdement corrigé du fait des craintes de durcissement de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Le DJIA était ainsi retombé de 1% et le Nasdaq de 1,6%, après un début de journée dans le vert soutenu par l'OPA de 34 Mds$ d'IBM sur Red Hat.

Guerre commerciale pesante

La guerre commerciale inquiète donc une fois de plus. D'après trois personnes familières de la question citées par l'agence Bloomberg, les Etats-Unis se prépareraient à annoncer début décembre de nouveaux tarifs douaniers qui porteraient sur la totalité des importations chinoises restantes, en cas d'échec des discussions prévues le mois prochain entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping.

Des taxes supplémentaires sur la totalité des imports chinois ?

En cas d'annonce début décembre d'une nouvelle liste de produits chinois taxés, la mise en oeuvre effective des prélèvements douaniers supplémentaires pourrait intervenir début février. Elle concernerait alors environ 257 milliards de dollars de produits chinois importés additionnels, d'après deux sources de Bloomberg. Ainsi, les USA appliqueraient alors des taxes supplémentaires à la totalité des importations chinois, qui représentent plus de 500 milliards de dollars.

Trump veut croire à un accord

Une intervention officielle de Donald Trump a tout de même réconforté quelque peu les marchés hier soir. Ainsi, le Président américain, interviewé par Fox News, a affirmé : "Je pense que nous trouverons un grand accord avec la Chine, et il doit être grand car ils ont asséché notre pays".

Les investisseurs vont désormais surveiller de près l'évolution des relations commerciales entre les deux pays, qui se sont déjà infligés de lourdes sanctions réciproques. Les entreprises ont d'ailleurs déjà souligné pour certaines le réel impact de cet affrontement commercial sur les coûts et l'activité.

Lu Kang, un porte-parole du Ministère chinois aux affaires étrangères, a estimé pour sa part que les USA devaient mener des discussions sur une base d'égalité et de confiance, au lieu de faire d'autres sortes de 'bruits'.

Un 'conflit' déjà profond

Les Etats-Unis ont déjà appliqué des taxes supplémentaires à plus de 250 Mds$ d'importations chinoises depuis le début de ce conflit. Fin septembre, La Maison Blanche a ainsi mis ses menaces à exécution en annonçant la création de taxes de 10% sur 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises, qui s'ajoutaient aux 50 Mds$ déjà surtaxés. La Chine avait annoncé par la suite son intention d'imposer à partir du 24 septembre de nouvelles taxes douanières portant sur 60 milliards de dollars d'importations américaines. 110 Mds$ d'importations US en Chine ont donc désormais subi des taxes additionnelles...

"Nous allons gagner"

Trump, interrogé samedi dans l'Indiana, évoquait simplement "un conflit commercial". "Je veux utiliser ce mot, parce que c'est un mot joli et doux - mais nous allons gagner... Vous savez pourquoi ? Parce que nous gagnons toujours".

Dollar au plus haut de 10 semaines

Le billet vert s'affiche au plus haut de dix semaines contre un panier de devises ce mardi, jouant son rôle refuge dans un contexte international et économique tendu.

Pétrole sous pression

Les prix du pétrole reculent encore. Le baril de brut WTI perd 0,7% sur le Nymex à 66,6$ (contrat de décembre), alors que le Brent cède 0,6%. L'Arabie saoudite et la Russie entendent en effet augmenter leurs productions afin de compenser l'impact des sanctions contre l'Iran qui prennent effet début novembre.

Programme économique et financier chargé

Sur le front économique aux Etats-Unis ce mardi, l'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix américains de l'immobilier pour le mois d'août sera communiqué à 14h (consensus +0,1% pour l'indice 20-City ajusté des variations saisonnières, en comparaison du mois antérieur).

L'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois d'octobre 2018 sera pour sa part annoncé à 15h par le Conference Board (consensus 136,3).

Les publications financières trimestrielles se poursuivent quant à elles à Wall Street ce jour, avec notamment, avant bourse, les comptes des firmes Aetna, Allergan, Cognizant, Coca-Cola, Pfizer, Mastercard, KBR, General Electric ou Fiat Chrysler. Facebook, T-Mobile US, Herbalife, eBay, Amgen, Baidu, Anadarko ou 3D Systems, publient quant à eux après bourse.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com