»
»
»
Consultation

Wall Street tangue avant l'emploi, les tensions commerciales pèsent

Wall Street tangue avant l'emploi, les tensions commerciales pèsent

Wall Street fléchit légèrement avant bourse...

Wall Street tangue avant l'emploi, les tensions commerciales pèsent
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street fléchit légèrement avant bourse ce vendredi, S&P500 et Nasdaq abandonnant 0,1%. La séance d'hier s'était révélée déjà difficile, en particulier pour les valeurs dites technologiques. La prudence se confirme aujourd'hui, en attendant le rapport mensuel sur la situation de l'emploi aux Etats-Unis.

Les tensions commerciales restent par ailleurs palpables entre les USA et leurs principaux partenaires. Alors que les Etats-Unis et le Canada tentent toujours péniblement de parvenir à un accord commercial renégocié (après le 'deal' bilatéral conclu la semaine dernière avec le Mexique), la période de consultation publique concernant une nouvelle série de prélèvements portant sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires a pris fin hier. Les spécialistes estiment que l'administration Trump devrait rapidement mettre en oeuvre ces nouvelles taxes.

Évidemment, la Chine va tenter une fois de plus de répliquer de manière proportionnée à ces sanctions, qui seraient les plus importantes depuis le début du conflit commercial. Les deux pays se sont infligés pour l'heure des taxes douanières supplémentaires réciproques portant sur un montant de 50 milliards de dollars de produits importés.

Par ailleurs, Donald Trump a insinué, interrogé par le 'Wall Street Journal', que la prochaine étape pourrait prendre la forme d'un bras de fer commercial avec le Japon. En effet, Trump a jugé bonnes les relations avec le pays, tout en prévenant que les choses pourraient changer. "Cela prendra fin dès que je leur dirai combien ils ont à payer", a indiqué le Président américain.

Sur le marché des matières premières, le baril de brut WTI (contrat d'octobre) se stabilise dans la zone des 68$, contre 76$ pour le Brent. Sur le marché des changes, l'euro évolue à 1,1635$, sans réelle évolution.

Dans l'actualité économique américaine ce jour, le rapport mensuel gouvernemental sur la situation de l'emploi aux Etats-Unis sera communiqué à 14h30. Le consensus est situé à 195.000 créations de postes non-agricoles, dont 190.000 dans le privé. Le taux de chômage est anticipé à 3,8%, contre 3,9% un mois plus tôt.

Rappelons également que les chiffres de l'emploi privé américain publiés hier par ADP avaient assez nettement manqué le consensus. Un mauvais rapport de l'emploi publié ce jour renforcerait encore la - très forte - probabilité d'une hausse des taux d'un quart de point de la Fed à l'issue de sa prochaine réunion, le 26 septembre.

Tesla. Les plaintes s'accumulent contre Tesla et son PDG, depuis l'annonce d'un projet de sortie de la cote aussi vite retiré. Andrew Left, un investisseur connu pour ses positions de vente à découvert et sa lettre boursière Citron Research, a déposé hier une plainte en nom collectif contre le constructeur californien de véhicules électriques et son CEO Elon Musk. Left accuse Musk d'avoir manipulé le cours de bourse de Tesla par de fausses informations.

La plainte est déposée au nom des actionnaires ou investisseurs qui auraient effectué des transactions sur le dossiers entre le 7 août (date du 'tweet' initial de Musk annonçant - en pleine séance - les plans de retrait de la cote) et le 17 août, précise l'agence Reuters, citant l'avis financier faisant état de la plainte devant le tribunal fédéral de San Francisco. Left estime que Musk a manipulé les cours afin de nuire aux vendeurs à découvert. En procédant de la sorte, il aurait nui à l'ensemble des acheteurs par des déclarations fausses et trompeuses. L'agence Reuters précise que Tesla fait l'objet d'au moins six autres actions en justice depuis la brutale volte-face de son CEO, qui a finalement abandonné son projet de retrait de Tesla le 24 août.

Andrew Left précise qu'il a réalisé des transactions de plusieurs milliards de dollars sur Tesla entre le 7 et le 17 août, à l'achat comme à la vente. La période a pris fin suite à l'interview-confession de Musk accordée au 'New York Times'. Le patron de Tesla avait alors surpris en avouant son état d'extrême fatigue et en évoquant une année 'atroce'. Musk a également surpris hier jeudi. Invité de la 'Joe Rogan Experience', podcast animé par l'acteur et animateur américain Joe Rogan, le CEO du constructeur de véhicules électriques a joué le jeu... au point de tirer brièvement sur un joint proposé par son interlocuteur. Cet épisode ne devrait pas forcément réjouir les actionnaires de Tesla.

Broadcom a publié ses résultats du troisième trimestre fiscal. Les profits sont de 1,2 Md$ (2,71$ par action), contre 481 M$ (1,14$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 4,98$, en hausse de 21% en glissement annuel. Les revenus s'élèvent à 5,06 Mds$, contre 4,46 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 4,82$, pour des revenus de 5 Mds$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus d'environ 5,4 Mds$. Broadcom rappelle par ailleurs que l'acquisition de CA Technologies devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre.

Marvell Technology, qui a finalisé l'acquisition de Cavium Inc le 6 juillet dernier, dévoile ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 665,3 M$, contre 604,7 M$ un an avant. Les profits s'élèvent à 6,76 M$ (0,01$ par action), contre 165,26 M$ (0,32$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le bénéfice par action s'affiche à 0,28$ (0,35$ sans Cavium), contre 0,30$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,34$, pour des revenus de 782 M$. Sur le troisième trimestre, le groupe vise des revenus compris entre 825 et 865 M$, pour un bpa logé entre 0,30 et 0,34$.

GameStop a publié ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 24,9 M$ (0,24$ par action), contre un bénéfice de 22,2 M$ (0,22$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,05$, contre 0,15$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 1,65 Md$, contre 1,69 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,08$, pour des revenus de 1,62 Md$. Le groupe vise toujours des ventes en baisse de 2 à 6 % sur l'exercice, pour un bpa entre 3 et 3,35$. Le distributeur américain de jeux vidéo confirme par ailleurs qu'il étudie toujours des stratégies alternatives. La société a également confirmé qu'elle continuait à dialoguer avec des tiers en ce qui concerne une éventuelle transaction, dans le cadre d'un examen exhaustif des alternatives stratégiques et financières initié par le board.

Palo Alto Networks a annoncé ses comptes du quatrième trimestre fiscal. La perte nette s'affiche à 2,3 M$ (0,02$ par action), contre une perte de 38,2 M$ (0,42$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 658,1 M$, contre 509,1 M$ un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 1,28$, contre 0,92$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,17$, pour des revenus de 634 M$. Pour le trimestre actuel, le groupe vise des revenus logés entre 625 et 635 M$, et un bpa allant de 1,04 à 1,06$.

Finisar a dévoilé ses résultats du premier trimestre fiscal. La perte nette s'affiche à 18,5 M$ (0,16$ par action), contre un bénéfice de 19,9 M$ (0,17$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,18$, contre 0,40$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 317,3 M$, contre 341,8 M$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,12$, pour des revenus de 316 M$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus situés entre 315 et 335 M$, pour un bpa compris entre 0,19 et 0,25$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com