Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street : sursaut d'orgueil malgré Alphabet

Wall Street : sursaut d'orgueil malgré Alphabet

La cote américaine pourrait aligner ce jour une seconde séance de rebond...

Wall Street : sursaut d'orgueil malgré Alphabet
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote américaine pourrait aligner ce jour une seconde séance de rebond, après avoir été durement malmenée en fin de semaine dernière sur fond de craintes liées à l'épidémie de coronavirus. Le S&P500 est ainsi attendu en vive progression avant bourse ce jour, gagnant 1,1%. Le Nasdaq reprend 1,2% pour sa part. Hier soir, le Nasdaq s'était déjà redressé de 1,3%, aidé notamment par la vertigineuse flambée de Tesla.

Sur le marché des changes, l'indice dollar avance de 0,1% à 97,9. Du côté des matières premières, le baril de brut WTI reprend 1,8% ce jour sur les 51$.

Les commandes américaines à l'industrie du mois de décembre 2019 seront publiées à 16 heures ce mardi (consensus +1,3% en comparaison du mois antérieur). Les opérateurs seront également attentifs aux ventes automobiles mensuelles.

L'indice boursier chinois SSE a repris 1,34% ce matin à 2.783 pts, après avoir décroché hier de près de 8% pour sa reprise suite à une fermeture prolongée pour le Nouvel An Lunaire.

Les cas de coronavirus en Chine dépassent désormais le cap des 20.000. Selon la National Health Commission chinoise, 64 décès supplémentaires sont recensés, pour un total de 425 en Chine. Un premier décès est par ailleurs rapporté à Hong Kong. Les autorités chinoises maintiennent leurs efforts afin de contenir la propagation du virus. Le président chinois Xi Jinping a fait de la lutte contre l'épidémie une priorité, alors que le bilan sanitaire et économique s'alourdit.

Dans ce climat, les autorités chinoises espèreraient une certaine flexibilité de la part des Etats-Unis dans le cadre de la mise en place de l'accord commercial de phase 1. C'est du moins ce qu'indiquent des sources familières de la question citées par Bloomberg. L'accord commercial du 15 janvier doit entrer en vigueur mi-février. Une clause de consultation est prévue en cas de catastrophe naturelle ou d'événement imprévisible. Toujours selon Bloomberg, les responsables chinois envisageraient d'assouplir l'objectif de croissance de 6% environ pour 2020. De nouvelles mesures économiques sont également attendues...

Outre-Atlantique, la saison des trimestriels bat son plein, au lendemain des comptes d'Alphabet, maison-mère de Google, qui ont quelque peu déçu.

Allstate, Pitney Bowes, Ford, Cummins, Chubb, Centene, McKesson, Clorox, Ralph Lauren, ConocoPhillips, Walt Disney, Snap Inc, Sirius XM, Match Group, Gilead Sciences ou Prudential, publient notamment aujourd'hui.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !