Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street surmonte les craintes sanitaires

Wall Street surmonte les craintes sanitaires

La cote américaine est attendue en territoire nettement positif avant bourse ce lundi...

Wall Street surmonte les craintes sanitaires
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote américaine est attendue en territoire nettement positif avant bourse ce lundi, le S&P500 regagnant 0,4%, le DJIA 0,4% également et le Nasdaq 0,5%. Les opérateurs se risquent à des achats jugés à bon compte, suite à la chute assez brutale de fin de semaine dernière (-2,1% sur le Dow et -1,6% sur le Nasdaq). Alors que la saison des trimestriels bat son plein, certains dossiers sont donc 'joués' sélectivement, malgré la menace toujours pesante de propagation du coronavirus chinois. L'indice dollar gagne 0,3% à 97,7. Le baril de brut WTI prend 0,4% à 51,8$.

Sur le front économique outre-Atlantique, ce lundi, l'indice PMI manufacturier américain du mois de janvier 2020 sera communiqué à 15h45 (consensus 51,7). L'indice ISM manufacturier du mois de janvier sera quant à lui révélé à 16 heures (consensus 48,7). Ces deux indices divergent souvent. Cela pourrait encore être le cas ce jour... Les dépenses de construction aux USA pour le mois de décembre 2019 seront révélées à 16 heures (consensus +0,5% en comparaison du mois précédent).

Le coronavirus chinois a poursuivi son expansion. Plus de 17.000 cas sont désormais recensés, ainsi que plus de 360 décès. Un premier décès a été signalé en dehors de la Chine. Alors que certains experts soulignent le taux de mortalité encore limité, le risque de pandémie globale ne semble pas encore totalement écarté. L'OMS (Organisation mondiale de la santé) a déclaré la semaine dernière l'urgence internationale concernant ce coronavirus chinois meurtrier.

La Chine estime pour sa part que les décisions prises par Washington ont créé et propagé la peur à propos du coronavirus, au lieu de fournir un soutien significatif. C'est du moins ce qu'a déploré ce lundi le Ministère chinois aux Affaires étrangères. Les USA ont été les premiers en effet à suggérer un retrait partiel du personnel de leur ambassade, puis à imposer des restrictions aux voyageurs provenant de Chine. Hua Chunying, porte-parole du ministère, a estimé que cela n'avait fait qu'attiser la peur, ce qui constituerait un "mauvais exemple".

La bourse de Shanghai, fermée pour le Nouvel An lunaire, vient juste de rouvrir ce lundi. Le bilan est évidemment peu glorieux, avec un plongeon de 7,72% du SSE composite à 2.746 pts.

Sysco et Viacom annoncent leurs résultats avant bourse ce jour. Alphabet (Google) publie ses comptes après la clôture de Wall Street ce lundi soir, et sera suivi mardi soir de Walt Disney - géant du divertissement assez exposé aux conséquences économiques du virus chinois.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !