Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street se redresse, espoirs sur le coronavirus

Wall Street se redresse, espoirs sur le coronavirus

Wall Street est attendu en progression avant bourse ce mercredi

Wall Street se redresse, espoirs sur le coronavirus
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street est attendu en progression avant bourse ce mercredi, le S&P500 s'accordant 0,2% et le Nasdaq 0,3% en pré-séance, contre une hausse de 0,2% sur le DJIA. La cote américaine, qui avait terminé hier soir en ordre dispersé (-0,56% sur le DJIA et +0,02% sur le Nasdaq), victime de l'avertissement d'Apple, semble donc se remettre rapidement de ses émotions. Les opérateurs espèrent toujours l'atteinte du pic épidémique sur le coronavirus Covid-19, alors que le nombre quotidien de nouveaux cas semble progresser à un moindre rythme.

L'indice dollar se stabilise à 99,4 ce jour. Sur le Nymex, le baril de brut WTI gagne 0,8% à 52,7$. Le Brent de la mer du Nord avance de 0,6% à 58,1$. Les cours du brut s'affichent ainsi au plus haut de trois semaines, avant le rapport de l'American Petroleum Institute sur les stocks américains hebdomadaires... L'once d'or atteint pour sa part des sommets de sept ans à plus de 1.610$.

Sur le front économique outre-Atlantique ce mercredi, les mises en chantier de logements et permis de construire du mois de janvier 2020 seront communiqués à 14h30 (consensus 1,42 million pour les mises en chantier, 1,453 million pour les permis). L'indice des prix à la production du mois de janvier 2020 sera lui aussi révélé à 14h30 (consensus +0,1% en comparaison du mois antérieur, +0,1% également hors alimentation et énergie ; +1,7% pour le PPI en glissement annuel).

Raphael Bostic, Loretta Mester, Robert Kaplan, Tom Barkin et Neel Kashkari de la Fed, s'exprimeront dans la journée. Les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed seront dévoilées dans la soirée, à 20 heures.

L'indice boursier composite chinois SSE a terminé ce matin en retrait de 0,32% à 2.975,4 pts. Le coronavirus Covid-19 a fait 136 morts supplémentaires en Chine continentale hier mardi, selon les autorités sanitaires locales, ce qui porte à plus de 2.000 le nombre de décès liés au virus dans le pays depuis le début de l'épidémie en décembre. La Commission nationale chinoise de santé a précisé que 1.749 cas supplémentaires avaient été recensés mardi en Chine continentale, pour un total de 74.185. Les autorités sanitaires de la province du Hubei, où l'épidémie est apparue, ont indiqué que le virus avait causé 132 décès de plus hier mardi, portant à 1.921 le nombre de cas mortels. 1.693 nouveaux cas ont été recensés dans cette seule province hier, ce qui marquerait tout de même un relatif ralentissement.

Certains passagers du navire de croisière Diamond Princess, placé en quarantaine au Japon dans le port de Yokohama, auraient par ailleurs commencé ce jour à débarquer suite à une quarantaine de deux semaines. C'est du moins ce qu'affirme la télévision publique locale NHK, citée par Reuters. Le Diamond Princess, navire de l'Américain Carnival, avait été placé en quarantaine le 3 février suite à la contamination au coronavirus d'un passager débarqué à Hong Kong. Le navire reste le foyer de contamination majeur hors de Chine. 540 passagers ont été infectés sur un total de 3.700. Les cas contaminés ont été pour l'essentiel transférés dans des hôpitaux.

Le South China Morning Post, qui cite un chercheur du gouvernement, précise que la Chine pourrait revoir en baisse son objectif annuel de croissance économique pour 2020, face à l'épidémie de coronavirus. L'objectif de Pékin reste de "doubler la taille de son économie" de 2010 à 2020. Il lui faudrait pour cela atteindre un taux de croissance de 5,6% au moins en 2020, ce qui paraît encore réalisable. Une récente étude de Reuters fait état d'un ralentissement vers les 5,5%, ce qui représenterait pour la Chine la plus faible croissance depuis au moins 1990.

A Wall Street, l'actualité des entreprises cotées demeure assez fournie, avec ce jour des résultats des firmes Analog Devices, Jack in the Box, Mosaic, Sunoco et Garmin.

Les valeurs

General Electric discuterait avec Airbus de la conception et de la vente d'un réacteur basé sur le GEnx destiné au futur A330neo, indique le (généralement) bien renseigné Wall Street Journal.

LendingClub, fournisseur de services de crédit en ligne, progresse à Wall Street avant bourse, au lendemain de la publication d'un profit trimestriel supérieur aux attentes. Le groupe fait par ailleurs état de l'acquisition programmée du rival Radius Bank pour 185 millions de dollars. Le bénéfice trimestriel est ressorti légèrement supérieur à l'équilibre, pour des recettes de 189 millions de dollars. Le bpa ajusté a représenté 8 cents, contre 4 cents de consensus.

DISH Network, fournisseur de services de télévision par satellite, a révélé des revenus meilleurs que prévu sur le trimestre clos. Le groupe a en effet perdu moins d'abonnés que prévu sur la TV payante, qui fait face - outre Netflix - à l'émergence de nouveaux acteurs majeurs tels que Disney ou Apple. Le bénéfice net part du groupe a représenté 389 millions de dollars soit 69 cents par titre, contre 337 M$ un an avant. Le consensus était de 59 cents de bpa. Les revenus ont reculé de 2% à 3,24 Mds$, contre 3,15 Mds$ de consensus.

Tesla grimpe encore avant bourse. Hier, le titre avait été dopé par le quasi-doublement de l'objectif de cours de Bernstein. Le broker ne voit pas de catalyseur négatif dans l'immédiat et juge que le titre n'est pas particulièrement cher en dépit du récent rallye.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !