Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street remonte malgré la propagation de l'épidémie

Wall Street remonte malgré la propagation de l'épidémie

Wall Street gagne du terrain avant bourse ce lundi, le S&P500 s'accordant 0,7% et le Nasdaq 0,9%, contre un gain de 0,6% pour l'indice historique Dow...

Wall Street remonte malgré la propagation de l'épidémie
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street gagne du terrain avant bourse ce lundi, le S&P500 s'accordant 0,7% et le Nasdaq 0,9%, contre un gain de 0,6% pour l'indice historique Dow Jones. Le baril de brut WTI fléchit de 0,5% à 39,6$ sut le Nymex, alors que le Brent de la mer du Nord recule de 0,5% à 42$. L'once d'or progresse de 0,3% à 1.758$.

Ainsi, Wall Street est attendu dans le vert avec les espoirs de reprise économique, et malgré les craintes liées à la propagation toujours très rapide de l'épidémie de coronavirus dans la zone Amériques.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a rapporté hier dimanche une hausse record du nombre de cas d'infection par le nouveau coronavirus Covid-19 dans le monde, avec 183.020 nouveaux cas en 24 heures. Le précédent record se situait à 181.232 cas le 18 juin. D'après le point de situation de l'OMS, les Amériques du Nord et du Sud ont représenté 116.000 infections sur la journée considérée, soit la majeure partie des cas au niveau mondial.

Hier, l'OMS estimait que la pandémie liée au nouveau coronavirus avait fait 8,7 millions de contaminations et 461.000 morts.

Les données actualisées ce jour de l'Université Johns Hopkins sont encore plus préoccupantes, avec 8,969 millions de cas au niveau mondial depuis le début de l'épidémie, dont 2,281 millions aux USA, 1,083 million au Brésil, 591.465 en Russie ou encore 425.282 en Inde. L'épidémie a fait 119.977 morts aux Etats-Unis, 50.591 au Brésil et 42.717 au Royaume-Uni. Au niveau mondial, 468.567 décès sont à déplorer.

Dix-huit cas supplémentaires de contamination ont par ailleurs été officiellement enregistrés en Chine continentale au cours des dernières vingt-quatre heures, selon les autorités sanitaires chinoises. La moitié de ces cas concerne Pékin, selon la Commission nationale de la santé. Le précédent bilan, hier dimanche, faisait état de 26 nouveaux cas dont 22 dans la capitale où les autorités ont mis en oeuvre des mesures de restriction...

En Allemagne, le taux de reproduction du virus a grimpé à 2,88 dimanche contre 1,79 la veille. Quoi qu'il en soit, la réouverture de l'économie se poursuit en Europe. L'Espagne a rouvert hier ses frontières et mis fin à l'état d'urgence. La France entame ce lundi une troisième phase de déconfinement.

Sur le front économique outre-Atlantique ce lundi, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de mai 2020 sera communiqué à 14h30 (consensus -4).

Les reventes de logements existants aux USA pour le mois de mai seront dévoilées à 16 heures par la NAR (consensus 4,29 millions d'unités, contre 4,33 millions un mois avant).

Les valeurs

Apple. Aux États-Unis, le groupe à la pomme a prudemment choisi de fermer ses magasins dans plusieurs Etats confrontés à une résurgence du nouveau coronavirus.

Tyson. Les autorités douanières chinoises ont suspendu les importations de produits de volaille provenant d'une usine du groupe américain dans l'Arkansas, suite à la découverte de nouveaux cas de contamination au coronavirus.

American Airlines. La compagnie aérienne américaine veut obtenir 3,5 milliards de dollars de nouveaux financements pour améliorer sa liquidité, dans un contexte de crise du coronavirus.

PepsiCo, l'autre géant des softs drinks, a annoncé que la production de l'une de ses usines de transformation d'aliments à Pékin avait été suspendue après le test positif au Covid-19 d'un employé.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !