Wall Street : première tendance en baisse

Wall Street : première tendance en baisse

Wall Street est attendu en retrait avant bourse ce mardi ...

Wall Street : première tendance en baisse
Crédit photo © UzirePictures

(Boursier.com) — Wall Street est attendu en retrait avant bourse ce mardi, le S&P 500 abandonnant 0,2%, le Dow Jones 0,2% également et le Nasdaq 0,3%. La tendance semble donc être à la consolidation, après deux jours de rallye des valeurs technologiques et à l'approche d'une nouvelle série de trimestriels. Sur le Nymex, le baril de brut WTI perd 0,7% à 81$. L'once d'or avance de 0,4% à 1.937$. L'indice dollar cède 0,1% face à un panier de devises de référence.

Les marchés ont joué ces derniers jours l'hypothèse d'une poursuite de l'apaisement de l'inflation et donc d'un durcissement monétaire moins rapide de la Fed. La prochaine réunion monétaire de la banque centrale américaine aura lieu le 31 janvier et le 1er février. Dans cette perspective, il n'y aura pas cette semaine de nouvelles interventions de responsables régionaux de la Fed. L'outil FedWatch du CME Group donne actuellement une probabilité de plus de 99% d'une hausse de taux d'un quart de point le 1er février, ce qui porterait le taux des 'fed funds' entre 4,5 et 4,75%. Une augmentation des taux d'un quart de point supplémentaire est attendue le 22 mars (probabilité de 85% d'une fourchette de 4,75 à 5% selon FedWatch). Il pourrait s'agir alors du 'pic des taux', du moins selon l'hypothèse actuelle des marchés, et bien que plusieurs responsables de la Fed se soient exprimés en faveur d'un pic supérieur à 5%.

En attendant l'indicateur PMI composite américain de janvier et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond, qui seront dévoilés dans l'après-midi, les marchés prennent connaissance ce matin d'indices PMI asiatiques et européens. L'indice Markit / JMMA PMI manufacturier japonais de janvier s'est établi à 48,9. L'indice GfK allemand de confiance des consommateurs du mois de février est ressorti négatif à -33,9, encore plus rouge que prévu. L'indice français du climat des affaires a raté le consensus à 102,1, contre 102,4 attendu. Du côté des indicateurs PMI préliminaires, les indices français résistent, avec un indicateur manufacturier de 50,8 et un indice des services de 49,2. En Allemagne, l'indice manufacturier a reculé à 47, mais celui des services ressort en légère expansion à 50,4. Concernant la zone euro, l'indicateur manufacturier s'affiche à 48,8 et celui des services à 50,7, ce qui donne un indice composite de 50,2, supérieur au consensus (49,9). Au Royaume-Uni, l'indicateur manufacturier s'établit à 46,7 et celui des services à 48.

©2023

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !