»
»
»
Consultation

Wall Street poursuit sa correction avec l'escalade de la guerre commerciale

Wall Street poursuit sa correction avec l'escalade de la guerre commerciale

Wall Street confirme sa tendance aux prises de profits avant bourse ce lundi...

Wall Street poursuit sa correction avec l'escalade de la guerre commerciale
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street confirme sa tendance aux prises de profits avant bourse ce lundi, le S&P500 cédant 0,6% et le Nasdaq près de 0,9%. Le marché demeure plombé par les craintes de guerre commerciale durable, le président Donald Trump maintenant la pression sur ses principaux partenaires.

Hier dimanche, sur le réseau social Twitter qu'affectionne tout particulièrement Trump, le président américain s'est une fois encore ému : "Les Etats-Unis insistent sur le fait que tous les pays ayant placé des Barrières Douanières artificielles et des Taxes sur des biens entrant dans leurs territoires, doivent lever ces Barrières & Taxes ou être accueillis avec plus que de la Réciprocité par les U.S.A. Le Commerce doit être juste et plus une voie à sens unique!"

Vendredi, Trump avait déjà menacé l'Europe de prélèvements de 20% sur toutes les voitures importées aux États-Unis et provenant de l'Union européenne. Les autorités européennes avaient répliqué, affirmant qu'elles n'auraient alors d'autre choix que de procéder à des représailles...

Le climat reste par ailleurs extrêmement tendu entre Washington et Pékin. Selon le 'Wall Street Journal', qui citait hier dimanche des personnes familières de la question, Trump entendrait interdire à de nombreuses entreprises chinoises d'investir dans les technologies aux Etats-Unis. Plus précisément, les firmes dont plus de 25% du capital serait détenu par des intérêts chinois ne pourraient alors acquérir d'entreprises américaines aux technologies "industriellement significatives". Le Département US au commerce et le Conseil de sécurité nationale proposeraient par ailleurs des contrôles accrus des exports, afin d'empêcher de telles technologies d'être livrées en Chine...

Ces nouvelles mesures contre la Chine pourraient être très officiellement dévoilées d'ici la fin de la semaine, et sont supposées contrer le programme chinois 'Made in China 2025' visant à obtenir une place de leader technologique.

La semaine dernière, le président Donald Trump avait rappelons-le demandé à l'United States Trade Representative d'identifier 200 Mds$ de biens chinois susceptibles de faire l'objet de taxes additionnelles de 10%.

Sur le front économique aux États-Unis ce lundi, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de mai 2018 sera communiqué à 14h30 (consensus 0,37).

Les ventes de logements neufs du mois de mai seront révélées à 16 heures (consensus 665.000).

L'indice manufacturier de la Fed de Dallas pour le mois de juin sera connu à 16h30 (consensus 27 pour l'indicateur d'activité générale).

Sur le marché des changes, l'euro se stabilise à environ 1,165$ ce jour. De même, le dollar évolue peu contre un panier de devises, après un pic de 11 mois.

Sur le Nymex, le baril de brut revient à l'approche des 69$ (contrat d'août), la réunion de l'OPEP ayant sans surprise été marquée en fin de semaine dernière par la décision de producteurs majeurs de renforcer leur production de brut. Le cartel n'est toutefois pas rentré dans les détails chiffrés, s'engageant à une conformité à 100% aux précédents accords.

Carnival publie ses comptes trimestriels ce lundi à Wall Street.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com