Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street poursuit sa correction, alors que Trump dézingue Powell

Wall Street poursuit sa correction, alors que Trump dézingue Powell

La 'correction' de la place boursière américaine se prolonge, en pleine 'saison' des trimestriels

Wall Street poursuit sa correction, alors que Trump dézingue Powell
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La 'correction' de la place boursière américaine - pour reprendre l'expression de Donald Trump - se poursuit. Le S&P500 est ainsi attendu en retrait de 0,6% ce jour, tandis que le Nasdaq trébuche de 0,8%.

Les investisseurs saisissent tous les prétextes à la vente, du risque de ralentissement économique à la remontée des taux, en passant par la guerre commerciale, les tensions géopolitiques ou encore la crise budgétaire italienne.

La saison des publications financières trimestrielles n'a pour l'heure pas été d'un grand secours outre-Atlantique. Caterpillar et 3M ont ainsi plombé la cote américaine hier soir suite à des chiffres décevants.

Boeing, AT&T, UPS, General Dynamics, Boston Scientific ou Northrop Grumman, sont attendus avant bourse ce jour.

La soirée devrait également être assez animée, avec Microsoft, Visa, Ford, Whirlpool, AMD, et surtout l'incontournable Tesla, dont le cours s'est d'ailleurs envolé hier soir de près de 13% dans l'attente de résultats 'historiques'.

Sur le marché des changes ce mercredi, le dollar prend 0,4% ce jour contre un panier de devises, au plus haut de plus de deux mois.

Sur le segment des matières premières, les prix du pétrole se stabilisent. Le baril de brut WTI (contrat de décembre) grappille 0,1% à 66,5$, alors que le baril de Brent perd 0,5% à 76$. L'Energy Information Administration du Département américain à l'énergie annoncera à 16h30 son rapport hebdomadaire concernant les stocks pétroliers domestiques, pour la semaine close au 19 octobre (consensus à +3,6 millions de barils sur les stocks de brut).

Hier soir, l'American Petroleum Institute a fait état d'une augmentation de... près de 10 millions de barils des stocks hebdomadaires américains de brut, en comparaison de la semaine antérieure.

Sur le front économique américain ce mercredi, l'indice FHFA - Federal Housing Finance Agency - des prix US de l'immobilier pour le mois d'août sera communiqué à 15h (consensus +0,3% par rapport au mois précédent).

L'indice Markit PMI composite américain du mois d'octobre sera pour sa part annoncé à 15h45 (consensus 54,1 - 55,5 pour l'indice manufacturier et 54 pour les services).

Les ventes de logements neufs pour le mois de septembre 2018, quant à elles, seront révélées à 16h (consensus 625.000 unités).

Pour finir, le Livre Beige de la Fed, résumé des conditions économiques par région, sera dévoilé dans la soirée, à 20 heures...

Donald Trump s'est encore fait remarquer hier mardi en s'attaquant directement au Président de la Fed, Jerome Powell. "Je dis juste cela. Je suis très mécontent de la Fed parce qu'Obama avait des taux d'intérêt à zéro. A chaque fois que nous faisons quelque chose de bien, il (Powell) relève les taux", s'est ému Trump, qui dit "peut-être" regretter d'avoir nommé Powell à ce poste, même s'il est encore "trop tôt pour l'affirmer".

Dans une interview accordée au 'Wall Street Journal', Trump explique que Powell "a presque l'air content de relever les taux d'intérêt". Interrogé à propos des circonstances qui pourraient l'amener à 'virer' Powell, Trump a simplement déclaré : "Je ne sais pas". Jusqu'à présent, le Président américain avait soutenu qu'il n'entendait pas se séparer du patron de la Fed.

Boeing a annoncé ses comptes du troisième trimestre. Les revenus sont de 25,15 Mds$, contre 24,22 Mds$ un an avant. Les profits s'affichent à 2,36 Mds$, contre 1,81 Md$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi à 4,07$, contre 2,99$ il y a un an. Le bpa non-GAAP ressort quant à lui à 3,58$, contre 2,62$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,47$, pour des revenus de 23,9 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais des revenus compris entre 98 et 100 Mds$ (contre une précédente fourchette de 97/99 Mds$), pour un bpa ajusté logé entre 14,90 et 15,10$ (contre une précédente fourchette de 14,30/14,50$).

AT&T fléchit avant bourse. Le groupe a présenté ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 4,7 Mds$ (0,65$ par action), contre 3 Mds$ (0,49$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,90$, contre 0,74$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus grimpent de 15% à 45,7 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,94$, pour des revenus de 45,4 Mds$. Sur 2018, le groupe vise toujours un bpa d'environ 3,50$.

General Dynamics a publié ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 851 M$ (2,85$ par action), contre 764 M$ (2,52$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,89$. Les revenus s'élèvent à 9,09 Mds$, contre 7,58 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,76$, pour des revenus de 9,4 Mds$.

United Parcel Service consolide en pré-séance. Le leader des livraisons postales a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 1,51 Md$ (1,73$ par action), contre 1,26 Md$ (1,44$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,82$, en progression de 26% en glissement annuel. Les revenus montent de 7,9% à 17,44 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,82$, pour des revenus de 17,5 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa compris entre 7,03 et 7,37$.

Northrop Grumman a annoncé ses résultats du troisième trimestre. Les profits sont de 1,14 Md$, contre 643 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 6,54$, contre 3,67$ un an avant. Les ventes montent de 23% à 8,09 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 4,3$, pour des ventes de 8 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa compris entre 18,75 et 19$, contre une précédente fourchette de 16,6/16,85$.

Boston Scientific a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les profits sont de 432 M$ (0,31$ par action), contre 283 M$ (0,20$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,35$, contre 0,31$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'affichent à 2,39 Mds$, contre 2,22 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,34$, pour des revenus de 2,40 Mds$. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise un bpa entre 0,30 et 0,32$, pour des ventes entre 2,525 et 2,565 Mds$. Le consensus de place est logé à 0,36$ de bpa et 2,6 Mds$ de ventes.

Texas Instruments chute en pré-séance. Le groupe a dévoilé ses comptes du troisième trimestre. Les revenus s'élèvent à 4,26 Mds$, contre 4,12 Mds$ un an avant. Le résultat net ressort à 1,57 Md$, contre 1,28 Md$ un an plus tôt. Le bénéfice par action s'affiche à 1,58$, contre 1,26$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,53$, pour des revenus de 4,3 Mds$. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise des revenus compris entre 3,60 et 3,90 Mds$, pour un bpa logé entre 1,14 et 1,34$ (le consensus de place était logé à 1,38$ de bpa et 4 Mds$ de revenus).

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com