Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street poursuit sa chute avec le coronavirus

Wall Street poursuit sa chute avec le coronavirus

Wall Street, qui a accéléré sa correction depuis lundi (-3,56% lundi et -3,15% hier sur le DJIA), ne parvient toujours pas à se redresser avant bourse...

Wall Street poursuit sa chute avec le coronavirus
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street, qui a accéléré sa correction depuis lundi (-3,56% lundi et -3,15% hier sur le DJIA), ne parvient toujours pas à se redresser avant bourse ce mercredi. La tendance initiale de pré-séance demeure largement négative, avec une sanction de 0,8% environ sur le S&P500, un déclin de 1% du Nasdaq et un retrait de 1% sur le Dow Jones. L'indice dollar se stabilise actuellement à 99 environ. Le baril de brut WTI rend 1,3% à 49,2$ sur le Nymex. L'once d'or grappille encore 0,2% à 1.654$, toujours très proche de ses sommets de sept ans dans ce climat d'aversion au risque, face à l'inquiétante actualité du coronavirus.

Sur le front économique outre-Atlantique ce jour, les ventes de logements neufs aux États-Unis pour le mois de janvier 2020 seront connues à 16 heures (consensus 710.000 unités). L'indice State Street de confiance des investisseurs sera dévoilé à la même heure. Le rapport hebdomadaire du Département américain à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques, pour la semaine close au 21 février, sera communiqué à 16h30 (consensus +2,3 millions de barils sur les stocks de brut hors réserve stratégique). Du côté de la Fed, Neel Kashkari et Robert Kaplan s'exprimeront ce jour.

L'actualité sanitaire mondiale demeure préoccupante. L'agence de presse de Corée du Sud Yonhap confirme 169 nouveaux cas de coronavirus Covid-19 portant le total à 1.146 dans le pays, contre une cinquantaine seulement il y a à peine une semaine de cela ! 11 décès sont déplorés. La Chine a fait état pour sa part de 406 nouveaux cas et 52 morts, ce qui marque tout de même un recul en comparaison de la journée antérieure... Le coronavirus a contaminé au total 78.064 personnes en Chine continentale, faisant 2.715 morts depuis le début de l'épidémie selon les autorités sanitaires locales.

Certaines provinces chinoises ont revu en baisse leurs mesures d'urgence, jugeant que les risques auraient diminué. L'Organisation mondiale de la santé estime d'ailleurs qu'en Chine, l'épidémie aurait atteint son pic entre le 23 janvier et le 2 février.

La situation en Italie ou en Iran préoccupe par ailleurs au plus haut point. Téhéran a fait état de 139 cas et 19 décès. En Italie, le virus a fait 12 morts et plus de 370 cas sont recensés, le coronavirus Covid-19 ayant débordé la Lombardie et la Vénétie, régions initialement les plus touchées. De premiers cas sont enregistrés en Brésil et en Grèce...

Un Français contaminé vient quant à lui de mourir à Paris, alors que deux nouveaux cas sont signalés selon le directeur général de la santé Jérôme Salomon. Le Premier ministre Edouard Philippe réunit cet après-midi des ministres et secrétaires d'Etat pour faire un nouveau point de situation.

Par ailleurs, les CDC, Centres de contrôle et prévention des maladies aux Etats-Unis, ont alerte d'une très probable propagation aux USA. La question serait seulement de savoir "quand cela se produira", selon les CDC... Au niveau mondial, le nombre de cas recensés dépasse maintenant les 80.000... Selon l'OMS, il y a désormais plus de nouveaux cas quotidiens dans le monde qu'en Chine (427 contre 411 mardi).

Donald Trump, qui se montrait jusqu'à présent peu inquiet de l'épidémie de coronavirus et confiant quant à la capacité des USA à contenir toute propagation, tiendra ce soir une conférence de presse.

Parmi les nouvelles un peu plus réjouissantes, Trump et le Premier ministre indien Narendra Modi entendent sceller sous peu la première phase d'un accord commercial entre les Etats-Unis et l'Inde. L'annonce intervient suite à la visite du président américain lundi et mardi en Inde. Les deux dirigeants seraient donc convenus de conclure rapidement les négociations commerciales en cours, en vue de cette 'phase 1' d'un accord bilatéral global reflétant, selon la Maison blanche, "la véritable ambition et le plein potentiel des relations commerciales".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !