Wall Street : les trimestriels sont de retour

Wall Street : les trimestriels sont de retour

Les grandes banques américaines lancent donc cette semaine la saison des résultats du troisième trimestre...

Wall Street : les trimestriels sont de retour
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les grandes banques américaines lancent donc cette semaine la saison des résultats du troisième trimestre. JP Morgan Chase a publié hier des comptes robustes, mais le titre a consolidé de 2,6%. BlackRock a progressé en revanche de 3,8% hier sur la cote US après des résultats convaincants. Delta Air Lines a enfin corrigé de 5,8% malgré son retour aux bénéfices.

Ce jeudi, les firmes Citigroup, US Bancorp, Bank of America, Wells Fargo et Morgan Stanley annonceront. UnitedHealth, Domino's Pizza, CIT Group, Walgreens Boots Alliance et Alcoa, comptent parmi les autres publications de la journée. Goldman Sachs clôturera la semaine demain vendredi, avec PNC Financial Services et JB Hunt Transport.

Les dernières mises à jour concernant les banques ont eu lieu à la mi-septembre lors de la conférence Barclays Global Financial Services. La firme a noté que les points essentiels tournaient autour de la pression continue sur les revenus nets d'intérêts. Des taux plus élevés devraient commencer à aider sur ce front. Les vents contraires devraient être atténués par des revenus de commissions meilleurs que prévu, une qualité des actifs très favorable et une poursuite des libérations de réserves, ainsi que des rachats d'actions et des augmentations de dividendes élevés. La majeure partie des grandes banques américaines devraient dépasser les anticipations de profits.

Wall Street va vivre ces prochaines semaines au rythme des publications de résultats d'entreprises pour le 3e trimestre. Alors que la reprise mondiale se poursuit et que la pandémie est entrée dans une phase moins active, les profits sont à nouveau attendus en forte hausse, de plus de 30%, et ce pour le 3e trimestre consécutif. Malgré cela, les analystes scruteront les comptes et les propos des dirigeants concernant de nouveaux sujets d'inquiétude, à savoir les perturbations des chaînes d'approvisionnement et les pressions inflationnistes.

Selon le consensus FactSet publié le 8 octobre, les analystes tablent sur une hausse de 27,6% des bénéfices du S&P 500 par rapport au 3e trimestre de 2020. Le chiffre d'affaires croîtrait de son côté de 14,9% au 3e trimestre par rapport à la même période de 2020. Le cabinet d'analyse précise toutefois que compte-tenu du fait que les résultats publiés sont d'habitude plus élevés que prévu, il est raisonnable d'envisager une hausse finale des profits de 35%. Ce serait alors le 3e trimestre d'affilée où les profits bondissent de plus de 30% sur un an... Les plus fortes hausses sont attendues des secteurs de l'énergie, des matériaux de base, des services de communication et des technologiques.

Ce rythme de croissance deviendra cependant difficile à soutenir à partir du 4e trimestre, compte-tenu d'un effet de base moins favorable et des incertitudes sur le rythme de la croissance économique. Ainsi, le consensus table sur une hausse de 21,8% des bénéfices et de 11,5% des revenus au 4e trimestre, avant un net ralentissement au 1er trimestre 2022 avec des bénéfices en hausse de 5,5% et des revenus en progression de 8,4%.

Les investisseurs vont scruter les comptes et les déclarations des dirigeants pour mesurer l'impact des perturbations de chaînes d'approvisionnement sur leur activité, mais aussi l'impact de la hausse de leurs coûts et des prix des matières premières.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !