Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street : l'impact du coronavirus inquiète

Wall Street : l'impact du coronavirus inquiète

Wall Street poursuit sa correction de la veille avant bourse ce vendredi...

Wall Street : l'impact du coronavirus inquiète
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street poursuit sa correction de la veille avant bourse ce vendredi, le S&P500 abandonnant 0,5% et le Nasdaq 0,6%, contre une sanction de 0,5% sur le DJIA. L'indice dollar cède 0,2% à 99,6. Sur le Nymex, le baril de brut WTI retombe de 1,7% sous les 53$. Les opérateurs s'étaient sans doute montrés un peu présomptueux en anticipant un déclin rapide de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Ainsi, les dernières données demeurent inquiétantes, en Chine mais aussi et surtout à l'international, à tel point que l'Organisation mondiale de la santé a alarmé au sujet de l'urgence d'une réaction globale avant que le virus ne devienne hors de contrôle.

Sur le front économique outre-Atlantique ce vendredi, l'indice flash PMI composite américain du mois de février 2020 sera communiqué à 15h45 (consensus 52,5 pour l'indice composite, 51,4 pour le secteur manufacturier et 53,3 pour les services).

Les reventes de logements existants aux États-Unis pour le mois de janvier 2020 seront révélées à 16 heures (consensus au rythme de 5,45 millions d'unités).

Loretta Mester, Robert Kaplan, Raphael Bostic et Lael Brainard de la Fed, s'exprimeront dans la journée, mais les investisseurs surveilleront surtout l'intervention du vice-président de la digne institution monétaire, Richard Clarida.

Dans l'actualité du conflit commercial sino-américain, la Chine a annoncé que des exemptions de droits de douane sur certains produits américains importés allaient prendre effet le 28 février, et ce pour une durée d'un an. Ces exemptions concerneront en particulier les composants aéronautiques et les équipements médicaux.

L'indice composite chinois SSE a terminé ce matin en hausse de 0,31% à 3.039,7 pts. La Chine a rapporté 889 nouveaux cas de coronavirus pour la journée de jeudi, contre 394 cas une journée avant. Le nombre total de cas d'infections dépasse les 75.000. 118 nouveaux décès sont déplorés, pour un total de 2.236 en Chine depuis le début de l'épidémie. Par ailleurs, le Global Times fait état d'une forte augmentation des cas dans un hôpital du centre de Pékin. A l'international, les contaminations sont croissantes en Corée du Sud, avec 52 nouveaux cas hier pour un total de 156. L'Iran a également confirmé une augmentation des cas.

L'impact économique se confirme par ailleurs. Bloomberg, citant un rapport de la China Passenger Car Association, indique par exemple que les ventes automobiles en Chine auraient plongé de 92% sur les deux premières semaines de février, l'épidémie ayant visiblement complètement bloqué le marché... L'Association internationale du transport aérien (IATA) estime que l'épidémie pourrait se traduire par une diminution potentielle de 13% de la demande de passagers pour les transporteurs de la région Asie-Pacifique sur une année entière. Considérant que la croissance prévue pour les compagnies aériennes de la zone était de 4,8%, l'impact net sera une contraction de 8,2% en année pleine par rapport aux niveaux de demande de 2019.

Dans l'actualité économique internationale ce jour, les indices PMI européens ont été dévoilés ce matin. La France a surpris positivement dans les services en février (52,6 contre 51,4 de consensus) mais déçu dans le segment manufacturier (49,7 contre 50,8). L'Allemagne a fait l'inverse, avec un indicateur manufacturier meilleur que prévu (47,8 contre 44,8 de consensus), mais un indice décevant des services (53,3 contre 53,9). L'indice flash manufacturier européen s'est établi à 49,1 en février contre 47,4 de consensus, alors que l'indicateur des services a atteint 52,8 contre 52,4 de consensus. Les deux indices britanniques sont ressortis plutôt solides (51,9 pour l'indice manufacturier et 53,3 pour les services).

En Europe, l'indice final des prix à la consommation du mois de janvier a augmenté comme prévu de 1,4% en glissement annuel (+1,1% comme attendu pour l'indice ajusté).

Dans l'actualité des entreprises à Wall Street, Deere et Barnes publient aujourd'hui leurs derniers résultats financiers trimestriels.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !