Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street en mode consolidation après la Fed

Wall Street en mode consolidation après la Fed

La cote américaine toujours incertaine, sur fond de guerre commerciale

Wall Street en mode consolidation après la Fed
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote américaine terminait finalement sur une note légèrement négative hier soir, après les Minutes de la Fed (-0,36% pour le DJIA et -0,04% sur le Nasdaq). La tendance n'est guère plus réjouissante avant bourse ce jeudi, le S&P500 abandonnant 0,2% et le Nasdaq se repliant de 0,3%.

Sur le marché des changes, le billet vert cède 0,1% contre un panier de devises. Sur le Nymex, le baril de brut WTI (contrat de novembre) poursuit sa correction de la veille et cède encore 0,8% à 69,1$. Le Brent cède 1% à 79,3$ le baril.

Guerre commerciale persistante

L'OMS a prévenu à son tour des risques économiques de la guerre commerciale actuelle. L'Organisation mondiale du commerce a ainsi rappelé aux opérateurs qu'en dehors du récent accord nord-américain revisitant l'Aléna, aucune avancée concrète n'avait été observée dans les différents conflits opposant les USA à leurs partenaires. En particulier, le duel au sommet entre Washington et Pékin se poursuit, sans espoir d'une résolution à court terme... Rappelons d'ailleurs que le yuan chinois est revenu cette nuit sur ses plus bas niveaux depuis janvier 2017.

La Fed durcit ses positions

La Fed, quant à elle, entend toujours procéder à un resserrement monétaire progressif. Ainsi, les Minutes de la dernière réunion de la Fed - celle des 25 et 26 septembre - publiées hier soir, montrent que les banquiers centraux jugent "qu'il serait certainement cohérent" de continuer à relever progressivement les taux directeurs dans un contexte économique porteur, marqué par le retour du plein emploi et une inflation remontée près de l'objectif de 2% de la Fed.

Lors de la réunion de septembre, la décision de relever les taux directeurs, pour les porter entre 2% et 2,25%, avait été prise à l'unanimité, relève aussi le compte-rendu.

Cette approche graduelle permettrait "d'équilibrer les risques" entre resserrer trop rapidement la politique monétaire et au contraire la resserrer trop lentement. La Fed se dit consciente du fait que des hausses trop rapides "pourraient conduire à un brusque ralentissement de l'économie et le retour de l'inflation sous l'objectif de 2%". A l'inverse, souligne aussi la Fed, agir trop lentement "comporterait le risque de pousser l'inflation durablement au-dessus de l'objectif, et de possiblement créer des déséquilibres financiers".

Trump ignoré

Mardi, Donald Trump avait repris son offensive contre la hausse des taux de la Fed. Sur le réseau 'Fox Business Network', le président américain avait estimé que la Fed était sa "plus grande menace". La semaine dernière, il avait déjà attaqué plusieurs fois la Fed de Jerome Powell, l'accusant notamment d'être "devenue folle" en relevant ses taux trop rapidement, au risque d'étouffer la croissance aux Etats-Unis.

Sur le front économique ce jeudi à Wall Street, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 13 octobre seront communiquées à 14h30 (consensus 215.000).

L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie pour le mois d'octobre sera révélé à la même heure (consensus 20).

L'indice des indicateurs avancés du Conference Board pour le mois de septembre, pour finir, sera annoncé à 16h (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur).

La saison des trimestriels bat son plein

Alcoa a dévoilé hier soir des comptes rassurants. Le titre est attendu en vive progression en pré-séance à Wall Street.

Travelers (membre du Dow Jones) annoncera ce jour, avant bourse, ses derniers chiffres, avec Blackstone, Textron, Danaher, BB&T, Bank of New York Mellon, PPG, Philip Morris ou Nucor.

American Express, PayPal, E*Trade et Skechers, publieront ce soir, après la clôture de Wall Street.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com