Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Wall Street consolide, le virus accélère

Wall Street consolide, le virus accélère

La cote américaine perd du terrain avant bourse ce lundi, le S&P500 abandonnant 0,6% et le Nasdaq 0,5%...

Wall Street consolide, le virus accélère
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote américaine perd du terrain avant bourse ce lundi, le S&P500 abandonnant 0,6% et le Nasdaq 0,5%. La prudence domine, alors que le nouveau coronavirus poursuit son expansion au niveau mondial et que les opérateurs surveillent la reprise du sommet sur le plan de relance européen. Les publications financières trimestrielles vont par ailleurs s'accélérer les jours prochains à Wall Street.

Sur le Nymex américain, le baril de brut WTI abandonne 1% à 40,3$. Le Brent de la mer du Nord fléchit également de 1% à 42,7$. L'once d'or se stabilise à 1.810$.

L'Organisation mondiale de la Santé a fait état samedi d'un nombre record de nouvelles contaminations au Covid-19 pour la deuxième journée consécutive, avec un total augmentant de 259.743 cas, les pays les plus touchés restant les Etats-Unis et le Brésil, suivis par l'Inde et l'Afrique du Sud. Le nombre de décès supplémentaires en 24 heures a été de 7.360, plus forte progression depuis le 10 mai.

Selon l'Université Johns Hopkins, le nombre total de cas confirmés du nouveau coronavirus dans le monde, depuis le début de l'épidémie, se chiffre désormais à 14,51 millions, dont 3,77 millions aux USA, 2,1 millions au Brésil et 1,12 million en Inde. Le virus a fait 140.534 morts aux Etats-Unis, 79.488 au Brésil et 45.385 au Royaume-Uni. Dans le monde, 606.206 décès sont recensés depuis le début de l'épidémie.

Notons que l'action du Britannique Synairgen s'enflamme ce jour, triplant de valeur, la firme ayant dévoilé des résultats préliminaires encourageants d'un essai relatif à un potentiel traitement du Covid-19. Le traitement en question a largement réduit le nombre de patients nécessitant des soins intensifs en ventilation artificielle. La durée d'hospitalisation aurait aussi été réduite.

Les bourses européennes corrigent ce lundi en attendant de nouveaux développements sur le plan de relance européen en discussion à Bruxelles, pour ce quatrième jour d'un sommet qui ne devait qu'en durer deux. Les leaders de l'Union européenne ont fait état ce lundi de progrès en vue d'un compromis sur un vaste plan de relance de l'économie. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, à la tête des Etats partisans de l'orthodoxie budgétaire, a néanmoins indiqué que les discussions pouvaient encore échouer. Les discussions achoppent notamment sur le montant des subventions qui pourraient être accordées et que les pays 'frugaux' souhaitent voir réduit.

Il n'y aura aucune statistique économique notable outre-Atlantique ce lundi.

Dans l'actualité des entreprises cette fois, ManpowerGroup, Steel Dynamics, Cal-Maine Foods, Halliburton et AutoNation annonceront leurs trimestriels. Le 'gros morceau' de la soirée sera constitué par les comptes d'IBM, attendus après bourse.

Les valeurs

Halliburton a annoncé pour son second trimestre fiscal une chute de 46% de ses revenus à 3,2 milliards de dollars, pour une perte de 1,68 milliard de dollars. Sur le trimestre clos en juin, le bénéfice ajusté a représenté 5 cents par titre, contre un profit de 35 cents un an avant. Le profit ajusté ressort toutefois supérieur aux attentes de 17 cents par titre. La perte nette totalise quant à elle 1,91$ par titre, contre +9 cents de bpa positif un an plus tôt. Le bénéfice opérationnel ajusté a été de 236 millions de dollars, contre 49 millions de consensus et 502 millions un trimestre auparavant. Au premier trimestre 2020, le groupe avait déjà déploré une perte nette conséquente de 1 Md$ et 1,16$ par titre.

eBay serait tout proche de céder son activité de petites annonces au Norvégien Adevinta pour environ 9 milliards de dollars. Selon les sources de 'Bloomberg', qui confirment une information du 'Wall Street Journal', la transaction en numéraire et en actions donnera à EBay une participation minoritaire significative dans l'entité issue du rapprochement. Adevinta aurait devancé Prosus NV et un consortium de firmes de private-equity soutenu par Blackstone Group, Permira et Hellman & Friedma. Une annonce officielle pourrait intervenir ce lundi même si les pourparlers pourraient encore tomber à l'eau.

Chevron, le groupe pétrolier californien de San Ramon, a annoncé ce lundi l'acquisition programmée de Noble Energy dans le cadre d'une opération entièrement en actions valorisant le producteur pétrolier et gazier 5 milliards de dollars.

Ford, le constructeur automobile du Michigan, entend collaborer avec la division de véhicules autonomes du groupe californien Intel pour développer un système amélioré de prévention des collisions.

Pfizer. La Grande-Bretagne a signé des accords afin de sécuriser 90 millions de doses de deux vaccins potentiels contre le Covid-19 auprès de l'alliance constituée par Pfizer et Biontech et du Français Valneva, a déclaré le ministère britannique des Affaires étrangères.

Twitter, le réseau social média californien, a désactivé une vidéo partagée par Donald Trump après une plainte pour atteinte aux droits d'auteur, ce qui constitue le dernier épisode des frictions entre le leader américain et le réseau social.

Walt Disney aurait rejoint la liste des annonceurs qui boycottent Facebook... Alors que près de 1.000 entreprises ont déjà décidé de suspendre leurs achats de publicités sur le réseau social, le géant du divertissement aurait également arrêté ses campagnes pour son service de streaming Disney+ et pour ses chaînes de télévision, selon les informations du 'Wall Street Journal'. Disney "s'inquiète de l'application par Facebook de ses règles concernant les contenus répréhensibles", écrit le quotidien national américain, qui s'appuie sur des sources anonymes.

AT&T a battu le consensus au second trimestre, mais les revenus de WarnerMedia ont souffert avec les fermetures. L'opérateur télécom américain a réalisé sur le trimestre clos en juin un bénéfice ajusté de 83 cents par titre, contre 79 cents de consensus. Les revenus du groupe ont décliné de 9% en glissement annuel à 41 milliards, en ligne avec les attentes des analystes. Le groupe revendique 36 millions d'abonnés HBO Max, avec 3 millions de nouveaux abonnés sur le trimestre.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !