Variant sud-africain : panique à bord ?

Variant sud-africain : panique à bord ?

L'Organisation mondiale de la santé a convoqué ce vendredi une réunion d'urgence pour discuter du nouveau variant du Covid-19, B...

Variant sud-africain : panique à bord ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'Organisation mondiale de la santé a convoqué ce vendredi une réunion d'urgence pour discuter du nouveau variant du Covid-19, B.1.1.529, détecté en Afrique du Sud et au Botswana et qui semble se propager plus rapidement qu'on ne le pensait à l'origine. L'Afrique du Sud a signalé 2 465 nouveaux cas jeudi, contre moins de 900 deux jours plus tôt, et le nouveau variant représente 75% des génomes testés. Selon le scientifique en chef de l'OMS, le B.1.1.529 présente "plusieurs mutations inquiétantes dans la protéine Spike". Le ministre britannique de la Santé, Sajid Javid, a averti que les vaccins pourraient être moins efficaces contre le variant. Les autorités britanniques ont décidé d'interdire les vols en provenance d'Afrique du Sud et des pays voisins...

Alors que l'aggravation des tendances de covid en Europe et aux États-Unis avait attiré une attention accrue ces derniers temps, l'efficacité du vaccin contre le variant delta et le caractère limité des mesures restrictives avaient contrebalancé les craintes sanitaires. Cependant, le nouveau variant, ayant possiblement la capacité d'échapper à l'immunité vaccinale, pourrait grandement compliquer les choses. La Commission européenne devrait proposer d'activer une procédure d'urgence afin de bloquer les liaisons aériennes avec la région du sud de l'Afrique en raison des inquiétudes autour du variant, a indiqué la présidente de l'exécutif européen, Ursula von der Leyen.

Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, a défendu l'interdiction des vols en provenance d'Afrique du Sud, de Namibie, du Botswana, du Zimbabwe, du Lesotho et de l'Eswatini décidée hier. Selon l'Agence britannique de sécurité sanitaire, le variant diffèrerait complètement de la souche sur laquelle les vaccins actuels sont basés. "Comme les scientifiques l'ont décrit, il s'agit du variant le plus important rencontré à ce jour dans leurs recherches", a asséné Shapps sur Sky News. Les autorités sanitaires ont conseillé au gouvernement d'agir rapidement et préventivement.

Le variant a aussi été détecté au Botswana et à Hong Kong, mais l'Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni affirme qu'aucun cas n'a encore été signalé en Grande-Bretagne. L'Afrique du Sud a jugé ce jour prématurée l'interdiction britannique des vols, inquiète de l'impact sur les industries touristiques.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !