»
»
»
Consultation

Trump surtaxe la Chine et plombe les marchés

Trump surtaxe la Chine et plombe les marchés

Les marchés financiers voient rouge ce lundi matin

Trump surtaxe la Chine et plombe les marchés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les marchés financiers voient rouge ce lundi matin, le CAC 40 abandonnant par exemple de l'ordre de 2%, suite aux annonces du président américain Donald Trump. Le leader de la Maison Blanche a indiqué hier dimanche que 200 milliards de dollars de produits chinois importés, jusqu'alors soumis à des prélèvements douaniers de 10% des États-Unis, allaient être désormais taxés à 25%. La 'majoration' devrait intervenir dès vendredi. La mesure vise sans aucun doute à mettre la pression sur les dirigeants chinois, afin de conclure l'accord commercial global le plus favorable possible aux USA. Trump prend néanmoins des risques, et notamment celui de brusquer les marchés financiers - qui avaient 'acheté' l'idée de l'apaisement -, alors que Washington et Pékin doivent reprendre leurs négociations commerciales.

Trump a affirmé par ailleurs que 325 milliards de dollars de produits chinois importés aux États-Unis et actuellement non taxés allaient également l'être à 25%. "Pendant 10 mois, la Chine a payé aux USA des Tarifs de 25% sur 50 Milliards de Dollars de produits High Tech, et 10% sur 200 Milliards de Dollars d'autres produits", a précisé Trump sur Twitter, ajoutant que ces tarifs payés aux États-Unis n'ont eu que peu d'impact sur les coûts des produits, "essentiellement supportés par la Chine". En outre, le président Trump assure que ces paiements sont partiellement responsables des bons résultats économiques américains. "Les 10% seront relevés à 25% vendredi. 325 milliards de dollars de biens supplémentaires que nous envoient la Chine restent non taxés mais le seront rapidement, à un taux de 25%".

"L'Accord Commercial avec la Chine reste d'actualité, mais évolue trop lentement, alors qu'ils tentent de renégocier. Non!", a encore asséné Trump sur Twitter.

L'attitude agressive de Trump surprend, le président américain ayant précédemment reporté la hausse des prélèvements sur ces 200 Mds$ d'importations chinoises en évoquant des négociations fructueuses.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin avait évoqué lui aussi mercredi des entretiens "fructueux" avec le vice-Premier ministre chinois Liu He, estimant que deux cycles supplémentaires de pourparlers pourraient permettre de boucler l'accord commercial. Un nouveau round de négociations est attendu en principe dès mercredi à Washington, mais selon le 'Wall Street Journal', les responsables chinois ont été désagréablement surpris par les annonces de Trump, et envisageraient d'annuler ce déplacement durant lequel Liu He devait mener les discussions pour la Chine. Le 'Global Times' chinois a confirmé qu'il était peu probable que Liu He se rende aux USA cette semaine. Le 'South China Morning Post' évoque pour sa part une visite écourtée.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com