»
»
»
Consultation

Taxes et immigration : le Mexique optimiste sur un accord avec les Etats-Unis

Taxes et immigration : le Mexique optimiste sur un accord avec les Etats-Unis

Le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador s'est dit mardi confiant dans la possibilité de parvenir à un accord avec Washington afin d'éviter des taxes à partir du 10 juin...

Taxes et immigration : le Mexique optimiste sur un accord avec les Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après les récentes menaces de Donald Trump de taxer dès le 10 juin tous les produits importés du Mexique, le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador s'est montré optimiste mardi sur la possibilité de parvenir à un accord avec Washington.

Les propos M. Obrador ont fait nettement rebondir le peso mexicain (+1,1% à 19,46 pesos/$ mardi soir) ainsi que les actions des constructeurs automobiles américains, qui disposent tous d'importantes capacités de production au Mexique. Le titre General Motors a bondi mardi de 6% à Wall Street, tandis que Ford Motor a pris 3,2% et que Fiat Chrysler Automobiles a gagné 3,9%.

Donald Trump a annoncé le 30 mai son intention de taxer à 5% les produits mexicains importés dès le 10 juin, puis de monter progressivement jusqu'à 25% le 1er octobre, si Mexico n'agit pas davantage pour contrôler les flux de migrants vers les Etats-Unis. Andrés Manuel Lopez Obrador a toutefois déclaré mardi qu'il s'entretiendrait avec Donald Trump "si nécessaire" et s'est dit confiant dans la capacité des deux pays à régler ce problème.

Obrador confiant en un accord, Trump maintient la pression

Mexico a envoyé à Washington une délégation, menée par le ministre des Affaires étrangères Marcelo Ebrard, pour négocier avec les responsables américains. Selon le président Obrador,"les pourparlers se passent bien (...) Je suis optimiste. Je pense que la rencontre de demain (mercredi avec le secrétaire d'Etat Mike Pompeo) va être importante et que nous trouverons un accord avant le 10 juin", a-t-il insisté. "Il y a des signes qui montrent que c'est important pour les responsables américains d'arriver à un accord", a-t-il ajouté.

De son côté, le président américain a maintenu la pressio. Depuis Londres , où il est en visite d'Etat, Donald Trump a réitéré ses menaces de taxes. Dans un tweet il a estimé qu'"en signe de bonne foi, le Mexique devrait immédiatement stopper le flux de personnes et de drogues qui traversent leur pays et notre frontière sud. Ils peuvent le faire s'ils le veulent!"

Lors d'une conférence de presse, le président américain a ajouté mardi que le Mexique "devrait faire plus" pour arrêter "l'invasion" de migrants aux Etats-Unis s'il veut éviter l'imposition de taxes douanières, soulignant que "les taxes douanières seront probablement en vigueur" malgré les discussions en cours avec le Mexique.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com