Taux : statu quo de la Banque du Canada

Taux : statu quo de la Banque du Canada

Statu quo de la Banque du Canada...

Taux : statu quo de la Banque du Canada
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Statu quo de la Banque du Canada. La BC vient de maintenir le taux cible du financement à un jour à sa valeur plancher de 0,25%. Le taux officiel d'escompte demeure à 0,5% et le taux de rémunération des dépôts, à 0,25%. La Banque a également décidé de poursuivre son programme de rachat d'actifs au rythme cible de 2 milliards de dollars par semaine.

La reprise économique mondiale a continué durant le deuxième trimestre, portée par la forte croissance aux États-Unis, et était sur une solide lancée au début du troisième trimestre. Cependant, les perturbations des chaînes d'approvisionnement limitent l'activité dans certains secteurs, et la hausse des cas de COVID-19 dans de nombreuses régions pose un risque pour la vigueur de la reprise mondiale. Les conditions financières restent très accommodantes, précisent la BC.

La Banque continue de s'attendre à ce que l'économie prenne de la vigueur dans la seconde moitié de 2021. Toutefois, la quatrième vague de cas de COVID-19 et les goulots d'étranglement persistants pourraient peser sur la reprise.
L'inflation mesurée par l'indice des prix à la consommation (IPC) demeure au-dessus de 3% comme prévu, alimentée par les effets de glissement annuel, les prix de l'essence et les goulots d'étranglement liés à la pandémie du côté de l'offre. Ces facteurs qui font grimper l'inflation devraient être passagers, mais leur persistance ainsi que leur ampleur sont incertaines et seront suivies de près. Les hausses salariales ont été modérées jusqu'à présent, et les attentes d'inflation à moyen terme restent bien ancrées. Les mesures de l'inflation fondamentale ont augmenté, mais moins que l'IPC.

Le Conseil juge qu'une marge de capacités excédentaires considérable subsiste dans l'économie canadienne et que la reprise doit continuer d'être appuyée par des mesures de politique monétaire exceptionnelles. Il reste engagé à maintenir le taux directeur à sa valeur plancher jusqu'à ce que ces capacités excédentaires se résorbent, de sorte que la cible d'inflation de 2% soit atteinte de manière durable. Selon la projection de juillet de la Banque, cela se produirait au cours de la seconde moitié de 2022.

En outre, la Banque poursuit son programme d'assouplissement quantitatif afin de renforcer cet engagement et de garder les taux d'intérêt bas sur toute la courbe de rendement. Les décisions au sujet de tout ajustement futur du rythme des achats nets d'obligations seront guidées par l'évaluation en continu que fait le Conseil de la robustesse et de la durabilité de la reprise. Il continuera de procurer le niveau de détente monétaire nécessaire pour soutenir la reprise et atteindre l'objectif d'inflation.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !