»
»
»
Consultation

Taux : le Libor fait peau neuve pour effacer les scandales...

Taux : le Libor fait peau neuve pour effacer les scandales...

La place financière de Londres joue sa réputation ce vendredi...

Taux : le Libor fait peau neuve pour effacer les scandales...

(Boursier.com) — La place financière de Londres joue sa réputation ce vendredi. En effet, les autorités de régulation dévoilent ce matin une refonte totale du taux interbancaire de référence (Libor), tombé de son piédestal cet été après un scandale de manipulation de cours.

Ainsi, Martin Wheatley, le directeur de l'Autorité des marchés financiers (FSA) a présenté son projet, dont le point principal consiste à retirer à la profession bancaire son contrôle sur le système, et à confier ce rôle à un régulateur indépendant. Le Libor et son cousin européen Euribor (calculé à Bruxelles) sont les principaux taux interbancaires de référence dans le monde, et servent de base à la fixation des prix de millions d'opérations financière... Mais en juin dernier, une enquête visant la Barclays Bank, l'un des principaux contributeurs au calcul du Libor, a mis en évidence que les cours étaient manipulés par les grandes banques...

Face à ce cataclysme pour la crédibilité de la City, les régulateurs britanniques ont donc voulu frapper fort, en retirant à la profession bancaire, représentée par l'Association des banquiers britanniques (BBA) son contrôle sur le Libor..."La gouvernance du Libor (par la BBA) a totalement échoué" a souligné M. Wheatley lors de sa conférence de presse, et cet échec a permis aux fraudes se dérouler sans doute depuis plusieurs années.

Désormais, un panel de banques continuera de fournir les données de base (le taux pratiqué par chacune d'entre elles en vue de calculer une moyenne), mais elles seront davantage contrôlées et la confidentialité des données sera renforcée. Concrètement, beaucoup moins de devises et de maturités seront prises en compte pour le calcul du Libor, ramenant le nombre de références de 150 à 20, tandis que le nombre de banques participant à la fixation du Libor sera relevé (20 établissements actuellement) pour éviter de donner trop d'influence à l'une d'entre elles. En outre, les taux fournis par les banques resteront secrets pendant trois mois, afin d'éviter toute manipulation, et la FSA devra accréditer les employés chargés de communiquer le taux pratiqué par sa banque... Les banques impliquées devront en outre signer un "code de conduite" contraignant.

Le scandale du Libor avait éclaté le 27 juin dernier, lorsque la Barclays Bank avait révélé qu'elle devrait payer environ 360 Millions d'Euros pour mettre fin à des enquêtes des régulateurs britannique et américain dans une affaire de manipulation du Libor et de l'Euribor. Le scandale a entraîné la démission des dirigeants de Barclays et s'est étendu depuis à de nombreux autres établissements bancaires, qui font l'objet d'enquêtes judiciaires dans plusieurs pays.

©2012-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com