»
»
»
Consultation

Taux : la Fed divisée face à la montée des risques ("Minutes")

Taux : la Fed divisée face à la montée des risques ("Minutes")

Le compte-rendu de la dernière réunion des 17 et 18 septembre a confirmé les inquiétudes de la Fed concernant la croissance. Les membres de la Fed sont toutefois partagés sur l'ampleur de la baisse des taux.

Taux : la Fed divisée face à la montée des risques ('Minutes')
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Réserve fédérale a publié mercredi soir le compte-rendu ("Minutes") de sa dernière réunion des 17 et 18 septembre. Si le texte n'a pas apporté d'éléments très novateurs, il a montré qu'un nombre croissant de membres de la Fed s'inquiète de la montée des risques pour l'économie américaine. Les "Minutes" ont aussi confirmé que le conseil des gouverneurs de la Fed est divisé sur l'ampleur et le calendrier de la future politique monétaire.

A l'issue de la réunion de septembre, la banque centrale américaine avait abaissé son principal taux directeur (taux de "fed funds") d'un quart de point pour le ramener à 1,75%-2%, après un premier geste baissier de même ampleur effectué fin juillet.

"Les participants ont généralement considéré que les risques baissiers pour l'activité économique avaient augmenté quelque peu depuis la réunion de juillet, en particulier ceux liée à l'incertitude sur la politique commerciale et à la situation à l'étranger", a notamment relevé le rapport publié mercredi.

Ecart entre les projections de la Fed et les attentes des marchés

Plusieurs participants ont suggéré que le communiqué de la Fed apporte des clarifications sur l'ampleur et l'échéance de la "recalibration" des taux directeurs menée en réponse aux incertitudes commerciales. Quelques participants se sont inquiétés de l'écart important entre les attentes du marché en matière de baisses des taux et leurs propres projections.

Ces projections publiées le 18 septembre montraient que les membres de la Fed étaient très divisés : 5 d'entre eux pensaient qu'il ne fallait pas baisser les taux, 5 autres approuvaient cette baisse et estimaient qu'elle suffirait pour 2019, et 7 autres enfin étaient d'avis d'abaisser les taux une nouvelle fois en décembre pour les ramener à 1,5%-1,75%.

De leur côté, les marchés anticipent actuellement une nouvelle baisse des taux de la Fed dès sa prochaine réunion, celle des 29 et 30 octobre, à 1,5%-1,75%, avec une probabilité de plus de 80%, selon l'outil FedWatch du CME.

Ces spéculations sont soutenues par l'annonce d'une contraction de l'activité manufacturière aux Etats-Unis en août et septembre, un ralentissement dans les services en septembre, ainsi que sur le marché de l'emploi en septembre. Les investisseurs s'inquiètent aussi des incertitudes sur l'issue des négociations commerciales, qui reprendront jeudi entre les Etats-Unis et la Chine à Washington, après deux mois d'interruption.

Powell juge la croissance US "très durable" malgré les risques

Mercredi, le patron de la Fed, Jerome Powell, qui s'exprimait lors d'une conférence à Denver (Colorado) est resté discret sur le calendrier de politique monétaire de la Fed. Il a répété que l'institution continuerait d'agir de manière "appropriée" pour favoriser la poursuite de la croissance.

Tout en soulignant les risques baissiers (commerce, géopolitique...), il s'est montré globalement confiant dans la capacité de résistance de l'économie américaine, dont la croissance est selon lui "très durable". Il a répété que la politique monétaire "n'était pas déterminée à l'avance", mais que la Fed "surveillerait de près" les risques qu'encourt l'économie américaine. Il a ajouté en outre que des rachats de bons du Trésor pourrait être effectués pour augmenter les réserves et mettre fin aux tensions sur le marché interbancaire américain.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com