Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Statistiques : pourquoi le PIB américain va faire un bond de 3% en juillet...

Statistiques : pourquoi le PIB américain va faire un bond de 3% en juillet...

Les Etats-Unis auraient-ils trouvé la recette miracle pour créer de la richesse ? Leur mode de calcul du PIB va en effet subir une refonte complète,...

Statistiques : pourquoi le PIB américain va faire un bond de 3% en juillet...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les Etats-Unis auraient-ils trouvé la recette miracle pour créer de la richesse ? Leur mode de calcul du PIB va en effet subir une refonte complète, qui fera techniquement gonfler le PIB américain de 3%, soit environ 470 milliards de dollars, par rapport au PIB du 4ème trimestre 2012 (15.829 Mds$). Ces changements entreront en vigueur au 1er juillet prochain, et au passage, les séries statistiques concernant le PIB vont être entièrement recalculées depuis... 1929 !

A noter cependant que si le montant du PIB sera modifié par ce nouveau calcul, les variations, elles, ne seront pas remises en cause, ou très marginalement. Pas question, donc de faire accélérer la croissance économique via cette réforme comptable...

Pourquoi un tel 'remue-ménage' ? Il s'agit de tenir compte dans le PIB des actifs immatériels (Recherche & Développement, royalties, frais annexes...), qui n'ont jamais été comptabilisés jusqu'ici, mais que l'ONU a recommandé d'intégrer depuis 2008. Après l'Australie, qui a ouvert le bal, les Etats-Unis sont le premier grand pays à se plier à cette nouvelle règle, qui reflète mieux l'économie moderne, dans laquelle les biens incorporels ont pris un poids considérable. La dernière grande réforme avait eu lieu en 1999, via l'intégration des ventes de logiciels informatiques dans le PIB...

Désormais, les dépenses de 'R&D', qui étaient considérées jusqu'ici comme des dépenses courantes, deviendront des investissements, ce qui correspond mieux à leur vraie nature, ajoutant quelque 300 Mds$ au PIB des Etats-Unis, soit un coup de fouet de l'ordre de 2% ! Les royalties, ou droits d'auteurs (dont ceux du cinéma) et certains frais comme les droits de mutation immobiliers seront aussi considérés comme des investissements, et non plus comme des dépenses courantes...

Rappelons que le PIB, qui mesure la richesse d'une nation, est la somme des valeurs ajoutées produites par ses entreprises et ses administrations. La valeur ajoutée est calculée en déduisant du chiffre d'affaires les charges d'exploitation courantes. Si celles-ci sont allégées des investissements en 'R&D' ou des royalties, la valeur ajoutée, et donc le PIB, augmente d'autant... Cette réforme du calcul du PIB devrait progressivement être appliquée dans le monde, l'Europe ayant prévu de l'examiner en 2014.

©2013-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !