»
»
»
Consultation

Prélèvement à la source : réaction de la CNCIF

Prélèvement à la source : réaction de la CNCIF

La Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers (CNCIF) a pris connaissance des déclarations du Premier Ministre qui a confirmé...

Prélèvement à la source : réaction de la CNCIF
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers (CNCIF) a pris connaissance des déclarations du Premier Ministre qui a confirmé l'entrée en vigueur du prélèvement de l'impôt à la source. "Il aurait été inconcevable qu'après avoir annoncé la mise en place de ce dispositif, l'exécutif revienne sur son engagement au détriment du travail d'information, de formation, d'adaptation déjà engagé par les professionnels pour leur cabinet et pour le compte également de leur conseil" explique Stéphane Fantuz, Président de la CNCIF.

De plus, si Bercy a déboursé près de 200 millions d'euros sur trois ans pour rendre le nouveau mode de collecte applicable, la CNCIF témoigne également des efforts réalisés par les PME désormais collectrices de l'impôt, tant dans la conformité de logiciels de paie qu'en matière de ressources humaines.
L'association plaide par ailleurs, depuis de nombreuses années pour une stabilité fiscale et réglementaire... "Nous réaffirmons que les entreprises et les particuliers notamment dans le domaine de la finance, ont besoin de visibilité" rappelle son Président.

Elle informe par ailleurs les professionnels des mesures de l'administration fiscale, qui pour éviter une double imposition en 2018 a porté le crédit d'impôt à 60% (au lieu de 30% initialement), l'entendant aux réductions en faveur de l'investissement locatif de type Pinel, Ducot, Scellier ou encore sur l'investissement social...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com