Powell maintient le cap concernant l'inflation et le 'tapering'

Powell maintient le cap concernant l'inflation et le 'tapering'

Jerome Powell intervient pour la seconde fois ce jour devant le Congrès à l'occasion de son témoignage semi-annuel de politique monétaire...

Powell maintient le cap concernant l'inflation et le 'tapering'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Jerome Powell intervient pour la seconde fois ce jour devant le Congrès à l'occasion de son témoignage semi-annuel de politique monétaire. Le président de la Fed adopte devant le Sénat un discours assez comparable à celui de la veille devant une commission financière de la Chambre des représentants. Il indique que les anticipations d'inflation ne sont pas à des niveaux problématiques, mais admet qu'il n'est pas à l'aise avec une inflation bien supérieure à 2%, comme elle l'est actuellement. Le leader de la Fed ne pense pas qu'il y ait un problème de financement des déficits à court terme. Powell suggère de nouveau que le 'tapering' est encore très éloigné. La Fed attend surtout une forte amélioration supplémentaire du marché du travail, alors que l'économie confirme sa vigueur. Le dirigeant se montre prudent concernant le taux de participation à la force de travail, indicateur de plus en plus mis en avant par la banque centrale américaine. "Nous ne savons pas où le taux de participation à la force de travail s'installera", relativise Powell...

Hier, Powell avait reconnu une hausse "notable" de l'inflation, qui devrait selon lui rester élevée durant les prochains mois. La banque centrale américaine reste prête à ajuster sa politique si l'inflation augmente trop fortement. Néanmoins, Powell anticipe toujours un retour ultérieur au calme et une stabilisation. L'inflation devrait selon lui rester élevée cette année puis se modérer. Le leader de la Fed constate par ailleurs la hausse des valorisations des actifs, mais ne s'alarme pas et évoque "des niveaux généralement solides" de stabilité financière. Sur les prix des maisons, Powell temporise aussi ce jour, suggérant que les tensions devraient se dissiper avec de moindres pressions provenant des matières et de l'approvisionnement.

Les discussions concernant le tapering, la réduction des achats d'actifs de la Fed actuellement logés à 120 milliards de dollars par mois, devraient se poursuivre lors des prochaines réunions. Powell souligne que la banque fournira "un préavis" avant d'annoncer toute décision d'apporter des changements. Le timonier de la Fed juge que la croissance américaine devrait atteindre cette année son plus haut niveau depuis des décennies. Le marché américain du travail est loin du niveau requis pour procéder au tapering. La Fed veut donc observer des progrès supplémentaires de ce point de vue avant d'agir et de réduire son soutien à l'économie. Cela semble rassurer les marchés, qui ne 'pricent' pas pour l'heure l'hypothèse d'une inflation durablement haute.

Pour Powell, il reste beaucoup de chemin à faire sur le marché de l'emploi, qui est à 7,5 millions de postes de son niveau pré-pandémique, les difficultés affectant particulièrement les travailleurs à bas salaires et les minorités. Le taux de participation à la force de travail reste en outre déprimé, note Powell.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !