Powell admet la hausse notable de l'inflation, mais...

Powell admet la hausse notable de l'inflation, mais...

Jerome Powell intervient ce jour et demain à l'occasion de son témoignage semi-annuel de politique monétaire...

Powell admet la hausse notable de l'inflation, mais...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Jerome Powell intervient ce jour et demain à l'occasion de son témoignage semi-annuel de politique monétaire. Le président de la Fed admet une hausse "notable" de l'inflation, qui devrait selon lui rester élevée durant les prochains mois. Il indique que la banque centrale américaine reste prête à ajuster sa politique si l'inflation augmente trop fortement. Néanmoins, il anticipe toujours un retour ultérieur au calme et une stabilisation. D'après son analyse, l'inflation devrait rester élevée cette année puis se modérer.

Le leader de la Fed constate par ailleurs la hausse des valorisations des actifs, mais ne s'alarme pas et évoque "des niveaux généralement solides" de stabilité financière. Les discussions concernant le tapering, la réduction des achats d'actifs de la Fed actuellement logés à 120 milliards de dollars par mois, devraient se poursuivre lors des prochaines réunions. Powell souligne que la banque fournira "un préavis" avant d'annoncer toute décision d'apporter des changements. Le timonier de la Fed juge que la croissance américaine devrait atteindre cette année son plus haut niveau depuis des décennies.

Notons par ailleurs que Steve Mnuchin, ancien Secrétaire américain au Trésor, a jugé pour sa part que l'inflation n'était pas transitoire et qu'il fallait que la Fed procède au tapering sans attendre. Le patron de BlackRock a lui aussi jugé que la hausse des prix allait durer.

Les choses se compliquent vraiment concernant l'inflation aux États-Unis, n'en déplaise à Jerome Powell. L'indice des prix à la production pour le mois de juin a progressé de 1% en comparaison du mois antérieur selon le rapport du jour, alors que le consensus des économistes était de 0,5%. En glissement annuel, l'indice des prix à la progression s'envole de 7,3% contre 6,8% de consensus. Hors alimentaire et énergie, le PPI américain s'est apprécié de 1% en comparaison du mois de mai, deux fois plus que prévu. Il augmente de 5,6% en comparaison de l'an dernier, contre 5,1% de consensus.

Les chiffres de l'inflation américaine publiés hier sont ressortis également préoccupants : Ainsi, l'indice US des prix à la consommation du mois de juin a grimpé de 0,9% en comparaison du mois antérieur, bien plus que prévu puisque le consensus était de +0,5%. L'indicateur ajusté, hors alimentaire et énergie, a lui aussi progressé de 0,9% par rapport au mois précédent, contre 0,4% de consensus. Le CPI monte donc de 5,4% en glissement annuel, contre 4,9% de consensus. Le CPI ajusté, hors éléments volatils, augmente de 4,5% par rapport à l'an dernier, contre 4% de consensus... Ainsi, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont affiché là leur plus forte hausse en 13 ans !

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !