»
»
»
Consultation

Plus faible croissance pour la zone euro depuis plus de 2 ans en octobre

Plus faible croissance pour la zone euro depuis plus de 2 ans en octobre

La zone euro a enregistré sa plus faible croissance depuis plus de 2 ans en octobre...

Plus faible croissance pour la zone euro depuis plus de 2 ans en octobre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La zone euro a enregistré sa plus faible croissance depuis plus de 2 ans en octobre. Bien que dépassant son estimation flash (52,7), l'Indice PMI Final IHS Markit Composite de l'activité globale dans l'Eurozone se replie en effet de 54,1 en septembre à 53,1, son plus bas niveau depuis septembre 2016.

Même son de cloche pour l'Indice PMI Final IHS Markit de l'activité de services. A 53,7 en octobre, ce dernier se redresse légèrement par rapport à son estimation flash (53,3) mais se replie par rapport à son niveau de septembre (54,7), signalant ainsi le plus faible taux d'expansion depuis le début de l'année 2017.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente: "Les données PMI d'octobre mettent en évidence un début de quatrième trimestre décevant pour le secteur privé de la zone euro, l'activité globale enregistrant sa plus faible croissance depuis plus de deux ans et la confiance des entreprises chutant à son plus bas niveau depuis la fin de l'année 2014. Le ralentissement économique qui accompagne la baisse des exportations, elle-même liée à la montée des tensions commerciales et à l'imposition de tarifs douaniers, s'est intensifié sous l'effet des incertitudes politiques grandissantes, de l'aversion croissante au risque et d'un durcissement des conditions financières. La décélération de la croissance s'est par conséquent généralisée pour englober progressivement le secteur des services. Bien que les données PMI laissent anticiper une révision à la hausse des estimations préliminaires de croissance de 0,2% publiées par Eurostat pour le troisième trimestre, il est clair que l'économie de la zone euro s'est affaiblie sur cette période et que le ralentissement s'est accentué au début du quatrième trimestre".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com