»
»
»
Consultation

Pétrole : le WTI s'offre un rebond de 2,6% cette semaine

Pétrole : le WTI s'offre un rebond de 2,6% cette semaine

Les cours du pétrole léger américain ont gagné 2,6% cette semaine, après plusieurs signes laissant espérer un rééquilibrage de l'offre et la demande mondiale.

Pétrole : le WTI s'offre un rebond de 2,6% cette semaine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les cours du pétrole WTI ont gagné 2,6% cette semaine, leur deuxième semaine de hausse consécutive, après avoir subi une vive correction pendant l'été, et perdu plus de 20% depuis leurs plus hauts annuels du mois d'avril. Plusieurs signes ont laissé espérer cette semaine un possible rééquilibrage de l'offre et de la demande mondiale.

Vendredi, le contrat à terme d'octobre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a terminé à 56,52$ le baril(+0,39%), en hausse de 2,6% par rapport à vendredi dernier. Le Brent a pour sa part grimpé vendredi de 0,97% à 61,54$, signant une hausse de 1,8% sur la semaine.

La séance de vendredi avait commencé en recul après la publication de chiffres de l'emploi décevants en août aux Etats-Unis, mais la tendance s'est inversée après une intervention de Jerome Powell lors d'un débat en Suisse. Le président de la Réserve fédérale américaine s'est montré ouvert à de nouvelles baisses de taux, affirmant notamment que "notre obligation est d'utiliser nos outils pour soutenir l'économie et c'est ce que nous continuerons à faire".

Malgré les risques "significatifs" pesant actuellement sur l'économie américaine, la Fed ne prévoit pas de récession et s'attend à la poursuite d'une croissance modérée, a-t-il également affirmé.

Stocks et nombre de forages en baisse aux Etats-Unis depuis 3 semaines

Les cours du brut ont aussi été soutenus par l'annonce, vendredi, d'une nouvelle baisse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis pour la 3ème semaine consécutive. Le nombre de plateformes de forage en activité, calculé par la firme parapétrolière Baker Hugues, a baissé de 4 pour revenir à 738, revenant au plus bas depuis novembre 2017.

Jeudi, les cours avaient aussi été soutenus par l'annonce de la reprise des négociations commerciales, début octobre à Washington, entre les Etats-Unis et la Chine, ainsi que par une troisième baisse consécutive des stocks hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis.

Lors de la semaine achevée le 30 août, les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement diminué de 4,8 millions de barils (mb) pour s'établir à 423 mb, alors que les analystes interrogés par l'agence 'Bloomberg' anticipaient une baisse de 2 mb. Les stocks d'essence (-2,4 Mb) et d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole, -2,5 mb) ont également nettement.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com