Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Pétrole : en vive hausse avec la géopolitique et après les stocks US

Pétrole : en vive hausse avec la géopolitique et après les stocks US

La tendance haussière se confirme

Pétrole : en vive hausse avec la géopolitique et après les stocks US
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le baril de brut WTI a flambé vendredi de 3,1% à 63,05$ sur le Nymex et le Brent de la mer du Nord de 3,6% à 68,60$, attisés tous deux par les tensions géopolitiques entre Washington et Téhéran consécutives à la mort du général Qassem Soleimani dans une frappe aérienne des USA contre son convoi à l'aéroport de Bagdad - sur ordre de Donald Trump.

Soleimani dirigeait la force Al Qods, unité d'élite des Gardiens de la révolution iraniens. L'ayatollah Ali Khamenei a affirmé qu'une vengeance terrible attendait les 'criminels' ayant assassiné Soleimani. Cette frappe américaine serait par ailleurs une atteinte "flagrante" aux conditions de la présence américaine en Irak, a affirmé le Premier ministre irakien Abdoul Mahdi. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a évoqué enfin une "escalade extrêmement dangereuse et insensée". "Les Etats-Unis portent la responsabilité de toutes les conséquences de leur aventurisme renégat", a même lancé le ministre sur Twitter.

Donald Trump accuse Soleimani de préparer des attaques contre les USA

Quelques jours seulement après une violente manifestation ayant pour cible l'ambassade américaine à Bagdad, le Pentagone a annoncé que le général Qassem Soleimani avait été tué. Le commandant Abou Mahdi al Mouhandis, à la tête d'une importante milice irakienne et conseiller du général Soleimani, a aussi été tué dans l'attaque. La Maison blanche évoque aujourd'hui une mesure défensive "décisive" destinée à protéger le personnel américain à l'étranger...

Lors d'une conférence de presse, le président américain a affirmé vendredi soir ne pas chercher de "changement de régime" à Téhéran, et a qualifié Qassem Soleimani de "terroriste numéro un" dans le monde. Il a assuré avoir agi pour "arrêter" une guerre, pas pour en commencer une, ajoutant que Soleimani préparait des attaques "imminentes" contre des diplomates et des militaires américains.

L'or noir a aussi été soutenu vendredi par l'annonce d'une baisse bien plus forte que prévu des stocks hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis. D'après le rapport du Département américain à l'Energie publié ce jour, les stocks pétroliers domestiques de brut pour la semaine close au 27 décembre, hors réserve stratégique, ont chuté de 11,5 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure, contre un consensus de -3,1 millions de barils. Les stocks d'essence ont augmenté de 3,2 millions de barils et les stocks de produits distillés de 8,8 millions de barils.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !