»
»
»
Consultation

Métaux précieux : le fixing de l'argent fait sa révolution

Métaux précieux : le fixing de l'argent fait sa révolution

C'est cette semaine que le nouveau mécanisme de fixation du cours de l'argent entre en vigueur à Londres.

Métaux précieux : le fixing de l'argent fait sa révolution
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le marché des métaux précieux de la Bourse de Londres fait sa mue. A compter du jeudi 14 août, la fixation du prix de l'argent sur la place britannique va être déterminé par un nouveau système électronique piloté par Thomson Reuters et le CME (Chicago Mercantile Exchange), conformément au résultat de l'appel d'offre finalisé en juillet par le LMBA (London Bullion Market Association), association professionnelle du secteur des métaux précieux

Exigeance de transparence
La plateforme électronique, testée début août avec succès, recueillera électroniquement les ordres d'achat et de vente centralisés par un grand nombre d'acteurs du marché, dont la plupart des établissements financiers agissant déjà sur le marché spot. Le cours de l'argent qui en sera déterminé quotidiennement sera nommé le " London Silver Price". Autre nouveauté : il est prévu une publication quotidienne des volumes, ce qui n'était pas fait jusqu'à présent.

Jusqu'ici, sur le marché de l'argent, le fixing était centralisé par trois banques (Deutsche Bank, HSBC et Scotiabank) et le cours du métal blanc était déterminé dans le cadre d'une simple conférence téléphonique, ce qui a suscité de nombreuses controverses et soupçons de manipulations de cours au détriment des producteurs. Le retrait en début d'année de la Deutsche Bank du système de fixing a, semble-t-il, précipité le passage à l'ère électronique.

Le métal jaune pourrait suivre...
Le nouveau procédé de fixing de l'argent, censé être plus transparent, met fin au système de fixing qui a prévalu sur le marché de l'argent depuis... 117 ans. En cas de succès, il pourrait être rapidement adopté pour le marché de l'or, dont la modernisation se fait attendre malgré les scandales de manipulations de cours.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com