Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Matières premières : le prix des céréales flambe !

Matières premières : le prix des céréales flambe !

Alors que les prix du pétrole et des métaux pâtissent de la morosité de l'économie mondiale, les cours des céréales se sont mises à flamber ! Une...

Matières premières : le prix des céréales flambe !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que les prix du pétrole et des métaux pâtissent de la morosité de l'économie mondiale, les cours des céréales se sont mis à flamber ! Une sècheresse inquiétante sévit en effet aux Etats-Unis et en Russie depuis plusieurs semaines, faisant craindre une chute des rendements lors des prochaines récoltes... Hier lundi, les contrats à terme sur les principales céréales se sont envolés sur le marché CBOT de Chicago, après les dernières prévisions météo plutôt pessimistes : +7,7% pour le blé, au plus haut depuis près de 10 mois +7,2% pour le maïs et +3,6% pour le soja, qui évolue désormais près de ses plus hauts niveaux historiques de 2008...

Aux Etats-Unis, les météorologues ont ainsi indiqué qu'ils prévoyaient la poursuite de la vague de chaleur et de sècheresse dans les Etats producteurs du Middle West, ce qui risque de peser sur la production, alors que la pollinisation du maïs vient juste de commencer...

Face à ce scénario, la banque Macquarie a revu en baisse ses prévisions de rendement de maïs aux Etats-Unis, à 156,5 boisseaux par acre, au-dessous des prévisions du département américain de l'Agriculture, qui table sur 166 boisseaux et des estimations de l'institut Cropcast, qui s'attend à 158,6 boisseaux par acre (1 acre=1/2 hectare).

De son côté, le ministère russe de l'Agriculture a fait savoir que les récoltes russes de céréales allaient baisser de 8% à 10% cette année, autour de 85 millions de tonnes, en raison de la sécheresse.

Dans une récente étude, Rabobank estimait que les investisseurs étaient prêts à injecter davantage de liquidités dans les matières premières agricoles en raison des fortes inquiétudes sur la météo : "Le secteur agricole offre une opportunité pour des investisseurs prêts à prendre des risques, malgré l'orage macro-économique, parce que les fondamentaux de la production sont devenus baissiers à cause des prévisions météo", estiment ainsi les analystes de Rabobank, qui sont haussiers sur les cours du blé, du soja, du maïs, de l'huile de palme et du cacao...

©2012-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !