Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Matières premières : Jim Rogers voit des opportunités d'achat après la correction !

Matières premières : Jim Rogers voit des opportunités d'achat après la correction !

Le récent plongeon des prix des matières premières ne décourage pas les investisseurs !...

(Boursier.com) — Le récent plongeon des prix des matières premières ne décourage pas les investisseurs !... La plupart d'entre eux restent ainsi optimistes sur le devenir des cours à moyen terme, notamment Jim Rogers, spécialiste du secteur et co-fondateur avec George Soros du célèbre fond Quantum. Dans un entretien publié par l'agence 'Reuters', Rogers estime qu'il n'y a "rien d'inhabituel" dans la récente correction. En revanche, il se prépare à vendre à découvert les obligations d'Etat américaines : celles-ci devraient chuter, entraînant une tension sur les taux et une hausse du Dollar, à partir de la fin juin, lorsque la Réserve fédérale cessera son programme QE2 de rachat de T-Bonds, estime Rogers.

Dans le secteur des métaux, l'investisseur, connu pour ses prévisions haussières sur l'or, dit cette fois s'intéresser plus particulièrement au marché de l'argent, qui a franchi en fanfare la barre des 50$ l'once il y a 10 jours, avant de s'effondrer de 25% en quelques séances : "Ce n'est pas la fin pour le marché de l'argent ! J'ai l'intention d'acheter davantage de métal argenté" affirme Rogers, soulignant que la dégringolade du prix est intervenue en raison de l'augmentation brutale par les entreprises de marché des dépôts de garantie exigés sur les positions à terme, ce qui a renchéri le prix des transactions sur l'argent. Une fois digéré ce phénomène, ce métal devrait être en mesure de reprendre son ascension, estime le gérant de fonds...

Pour l'ensemble des matières premières, le spécialiste explique : "nous sommes dans un marché haussier pour plusieurs années encore. Je ne sais pas quand il va s'arrêter (...) Nous n'avons pratiquement plus de nouvelles ressources de la plupart des matériaux de base. Les réserves connues de pétrole notamment continuent de diminuer", entretenant la hausse des prix.

Les cours du pétrole, qui s'étaient envolés de 25% depuis le début de l'année, sous l'effet des crises au Moyen-Orient, ont rechuté de près de 15% entre le 29 avril et le 6 mai, avant de regagner environ 7% depuis lundi... Ce matin, le baril de pétrole brut américain WTI est repassé au-dessus du seuil des 104$ en Asie.

©2011-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !