Le secteur privé français marque le pas en juin

Le secteur privé français marque le pas en juin

La croissance du secteur privé français a fortement marqué le pas en fin de deuxième trimestre 2022, le taux d'expansion de l'activité globale s'étant...

Le secteur privé français marque le pas en juin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La croissance du secteur privé français a fortement marqué le pas en fin de deuxième trimestre 2022, le taux d'expansion de l'activité globale s'étant replié à son plus faible niveau depuis janvier, soit pendant la vague de perturbations engendrée par l'émergence du variant Omicron. Si l'on exclut ce tassement de la croissance en début d'année, l'expansion de l'activité observée en juin est la plus faible enregistrée depuis avril 2021. L'indice Flash composite de l'activité globale s'est ainsi replié à 52,8 en juin (57,0 en mai).

Dans le détail, l'indice Flash de l'activité de services a atteint 54,4 en juin (58,3 en mai), un plus bas de 5 mois, et l'indice PMI Flash de l'industrie manufacturière est tombé à 51 (54,6 en mai), sur un plancher de 19 mois.

Joe Hayes, Senior Economist à S&P Global Market Intelligence commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête : "la croissance du secteur privé français a très nettement marqué le pas en juin tandis que l'écart de performances entre le secteur manufacturier et celui des services s'est de nouveau creusé. La détérioration de la conjoncture a toutefois été générale, les effets de la très forte inflation commençant à se faire sentir dans chacun des deux secteurs. La croissance économique française a affiché en juin son plus faible rythme depuis le creux observé au plus fort de l'impact de la vague Omicron en janvier dernier et, à l'exception de cette brève période de ralentissement, depuis avril 2021".

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !