»
»
»
Consultation

Le pétrole flambe sur les 71$ à New York, après les stocks américains

Le pétrole flambe sur les 71$ à New York, après les stocks américains

Le baril de brut WTI a terminé en vive hausse ce mercredi, s'adjugeant 3% à plus de 71$ sur le Nymex.

Le pétrole flambe sur les 71$ à New York, après les stocks américains
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le baril de brut WTI s'est affirmé une fois de plus en vive hausse mercredi, s'adjugeant 3,01% sur les 71,14$ sur le Nymex (contrat de juin). La période d'incertitude géopolitique qui s'ouvre a porté les cours du brut au plus haut niveau en trois ans et demi. Il faut remonter à l'année 2014 pour retrouver de tels prix du pétrole. Le Brent a franchi pour sa part les 77$ à 77,21$ (+3,15%)...

Donald Trump a comme prévu annoncé hier soir le retrait des États-Unis de l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien. Ce retrait s'accompagnera du rétablissement des sanctions économiques "les plus élevées" contre l'Iran. Le risque accru de conflit au Moyen-Orient et l'incertitude concernant l'offre pétrolière globale soutiennent donc les cours.

Certains spécialistes estiment que le rétablissement des sanctions limitera les exportations pétrolières iraniennes, pesant sur l'offre globale. L'Iran, membre de l'Opep, était en effet redevenu un exportateur majeur depuis le début de l'année 2016, lorsque les sanctions internationales avaient été levées...

Par ailleurs, le Département américain à l'énergie vient de publier ce mercredi son rapport concernant les stocks pétroliers domestiques aux États-Unis. Pour la semaine close au 4 mai, les stocks domestiques de brut, hors réserve stratégique, sont ressortis en recul de 2,2 millions de barils. Les stocks d'essence ont également régressé de 2,2 millions de barils, alors que les stocks de distillés ont baissé de 3,8 MB en comparaison de la semaine antérieure... Les analystes tablaient sur des replis moins prononcés des trois catégories de stocks...

L'American Petroleum Institute, de son côté, avait fait état hier soir d'un recul de 1,9 million de barils des stocks de brut.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com