Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Le pétrole débute la semaine en forte hausse, l'Opep attendue au tournant

Le pétrole débute la semaine en forte hausse, l'Opep attendue au tournant

Le baril de brut léger américain pour livraison janvier grimpe actuellement de 2,3% à 56,5$ sur le Nymex

Le pétrole débute la semaine en forte hausse, l'Opep attendue au tournant
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le baril de pétrole rebondit nettement en ce début de semaine, sur des espoirs de coupes additionnelles de production de la part de l'Opep et de ses alliés. Selon les derniers bruits de marché relayés par Reuters, l'Arabie saoudite pousserait pour que l'OPEP + trouve un accord pour réduire sa production d'or noir de 400.000 barils par jour supplémentaires. Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés ont convenu par le passé d'abaisser leur production de de 1,2 mbj. Cet accord, qui court jusqu'au mois de mars, pourrait ainsi être gonflé, et prolongé jusqu'à juin 2020.

"Ils (les Saoudiens) veulent surprendre le marché", a déclaré l'une des sources à l'agence. Deux autres sources ont expliqué que la dernière analyse de l'OPEP, établie par le Conseil de la commission économique de l'OPEP, avait révélé une importante offre excédentaire et une accumulation des stocks au premier semestre de 2020, si aucune réduction supplémentaire n'était effectuée. Riyad a besoin de prix du pétrole élevés pour équilibrer son budget et soutenir le cours d'intro de Saudi Aramco, qui pourrait être l'IPO la plus importante de l'histoire. Les membres du cartel ont rendez-vous en milieu de semaine à Vienne pour évoquer la situation et annoncer un éventuel nouvel accord.

L'annonce, ce matin, d'une hausse inattendue de l'activité dans le secteur manufacturier en Chine en novembre soutient également la tendance sur le marché de l'or noir. L'indice PMI manufacturier calculé par Caixin/Markit s'est en effet établi à 51,8 en novembre, contre 51,7 le mois précédent. Il a ainsi atteint son plus haut niveau depuis décembre 2016.

Le baril de brut léger américain (WTI) pour livraison janvier grimpe actuellement de 2,3% à 56,5$ sur le Nymex, tandis que le Brent de la mer du Nord pour livraison février gagne 2,1% à 61,8$ à Londres.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com