Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Le pétrole bondit, saluant l'accord commercial USA-Chine

Le pétrole bondit, saluant l'accord commercial USA-Chine

Le pétrole WTI est remonté vendredi à son plus haut depuis plus de trois mois après la confirmation d'un accord commercial de "Phase 1" entre les Etats-Unis et la Chine. Les nouveaux droits de douane prévus dimanche par Washington sont annulés.

Le pétrole bondit, saluant l'accord commercial USA-Chine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le marché pétrolier n'a pas boudé son plaisir, vendredi, après la confirmation d'un accord commercial de "Phase 1" entre les Etats-Unis et la Chine, qui ouvre la voie à un démantèlement partiel des barrières douanières érigées depuis 18 mois entre les deux pays.

Le cours du baril de brut léger américain (WTI) a gagné vendredi 1,5% à 60,07$ sur le Nymex (contrat à terme de janvier), remontant au dessus de la barre des 60$ pour la première fois depuis plus de trois mois. Le Brent de la mer du Nord a pris 1,59% à 65,22$ pour le contrat à terme de février.

Les cours du brut sont aussi restés soutenus par le nouvel accord de l'Opep+, conclu il y a une semaine, le 6 décembre. Le cartel pétrolier mené par l'Arabie saoudite et ses alliés, dont la Russie, ont décidé d'une réduction supplémentaire de leur production de 500.000 barils par jour jusqu'en mars 2020 afin de soutenir les cours.

Désescalade des barrières douanières

Dix-huit mois après le début de leur guerre commerciale, les Etats-Unis et la Chine ont donc annoncé vendredi avoir conclu un accord de "Phase 1", dont les détails n'ont pas été communiqués, mais qui ouvre la voie à une désescalade des barrières douanières qui ont contribué au ralentissement de l'économie des deux pays.

Ainsi, les taxes de 10% sur quelque 160 milliards de dollars de produits chinois prévues à partir de ce dimanche 15 décembre ont été annulées, a annoncé le président américain Donald Trump. "Les tarifs douaniers prévus pour le 15 décembre ne seront pas imposés, car nous avons trouvé un accord", a-t-il indiqué.

Pour les taxes déjà mises en place, celles d'un montant de 15% instaurées en septembre sur 120 Mds$ de produits chinois seront divisées par deux, à 7,5%. En revanche, les droits de 25% appliqués à 250 Mds$ d'autres marchandises chinoises importées restent en place.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !