La Fed relève son taux directeur d'un demi-point, à 0,75%-1,00%

La Fed relève son taux directeur d'un demi-point, à 0,75%-1,00%

Cette hausse, qui était anticipée par les marchés, est la première de cette ampleur depuis 2000. La banque centrale américaine commencera également à réduire son bilan de façon progressive, à partir du 1er juin prochain.

La Fed relève son taux directeur d'un demi-point, à 0,75%-1,00%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Réserve fédérale américaine a relevé mercredi son principal taux directeur d'un demi-point (50 points de base) pour le porter entre 0,75% et 1%, et a ajouté que d'autres gestes de resserrement monétaire seront "appropriés" dans les prochains mois afin de lutter contre l'inflation.

Cette hausse de l'objectif de taux des fonds fédéraux ("fed funds"), le principal instrument de la politique monétaire de la Fed, est la première de cette ampleur depuis 2000, et la décision a été prise à l'unanimité des membres du Federal Open Market Committee (FOMC). La banque centrale américaine commencera également à réduire son bilan de 9.000 milliards de dollars de façon progressive, à partir du 1er juin prochain, a indiqué la Fed dans un communiqué publié à l'issue de deux jours de débats du FOMC.

La Fed, qui a préparé ces dernières semaines les marchés à cette hausse des taux d'un demi-point, avait entamé le 16 mars dernier son cycle de resserrement monétaire par une première hausse modeste d'un quart de point du taux des "fed funds". Ce taux avait été ramené proche de zéro en mars 2020 afin de soutenir l'économie face à la crise du coronavirus, mais la reprise économique vigoureuse qui a suivi cette crise s'est accompagnée d'une inflation plus forte et plus durable que prévu (+8,5% sur un an en mars aux Etats-Unis), forçant la Fed à durcir le ton, après avoir jugé l'inflation" transitoire".

Le président de l'institution, Jerome Powell, doit commenter ces décisions lors d'une conférence de presse à partir de 20h30 heure française. Les investisseurs seront très attentifs à ses commentaires concernant le rythme des prochains tours de vis monétaires : les marchés à terme intègrent désormais une hausse de trois quarts de point (75 points de base) en juin, puis deux hausses d'un demi-point en juillet et en septembre, ce qui porterait le taux des "fed funds" à 2,50-2,75% à la rentrée, avant de finir l'année autour de 3%, selon l'outil FedWatch de CME Group qui trace les contrats à terme sur les taux.

Si Jerome Powell ne devrait pas donner de détails précis, toute indication sur l'ampleur des prochaines hausses sera scrutée de près. Le patron de la Fed sera aussi interrogé sur ses vues concernant la croissance économique, qui a déçu au 1er trimestre aux Etats-Unis (-1,4% en rythme annuel) et pourrait continuer de ralentir cette année, sur fond de nouvelle vague de coronavirus en Chine et de guerre en Ukraine.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !