Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

La Fed baisse ses taux d'un demi-point, prise de panique face au coronavirus

La Fed baisse ses taux d'un demi-point, prise de panique face au coronavirus

La Fed n'aura finalement pas attendu le 18 mars pour ajuster sa politique monétaire

La Fed baisse ses taux d'un demi-point, prise de panique face au coronavirus
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Fed n'aura finalement pas attendu le 18 mars pour ajuster sa politique monétaire. La situation exceptionnelle née de la crise sanitaire du coronavirus Covid-19 a apparemment alerté les autorités monétaires américaines, qui viennent d'annoncer une baisse des taux d'un demi-point sur les 'fed funds', dont le taux est désormais ramené entre 1 et 1,25%. Selon le communiqué de la Banque centrale américaine, les fondamentaux de l'économie des Etats-Unis restent solides, mais l'épidémie de coronavirus fait peser des risques sur l'activité. Compte tenu de ces risques et afin d'assurer l'emploi maximal et la stabilité des prix, le Federal Open Market Committee a décidé ce jour de réduire ses taux de 1/2 point de pourcentage. Le Comité dit par ailleurs surveiller attentivement les développements et les implications en termes de perspectives économiques, et utilisera ses outils pour agir de manière appropriée afin de soutenir l'économie.

Jerome Powell, John Williams, Michelle Bowman, Lael Brainard, Richard Clarida, Patrick Harker, Robert Kaplan, Neel Kashkari, Loretta Mester et Randal Quarles ont voté en faveur de cette décision inattendue.

Powell intervient par ailleurs ce jour à l'occasion d'une conférence de presse. Il assure encore de la solidité de l'économie américaine, mais explique que les banquiers centraux américains, observant la propagation de l'épidémie, ont jugé qu'il était temps d'agir. "Nous avons observé la propagation du virus... Nous avons perçu un risque pesant sur les perspectives économiques et avons choisi d'agir". En effet, les risques auraient selon lui changé de manière significative... Le leader de la Fed ajoute que la Banque est satisfaite de sa posture actuelle de politique monétaire, mais qu'elle demeure prête à utiliser ses outils pour agir de manière appropriée, selon les événements à venir. Selon Powell, il revient aux pays et aux banques centrales de décider de l'action à mener. Le dirigeant de la Fed estime par ailleurs que les marchés financiers fonctionnent de manière ordonnée à l'heure actuelle.

Powell admet évidemment que cette décision monétaire forte... ne réduira pas le taux d'infection, mais estime qu'elle renforcera la confiance des ménages et des entreprises en soutenant l'économie et en assurant de conditions financières accommodantes.

Réagissant à la décision du jour de la Fed, Trump a lancé : "La Réserve Fédérale abaisse les taux mais doit encore assouplir sa politique et, plus important encore, s'aligner sur les autres pays/concurrents. Nous ne jouons pas de manière équitable. Pas juste pour les USA. Il est enfin temps pour la Fed de DIRIGER. Plus d'assouplissement et de baisse des taux!"

Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un statu quo monétaire de la Fed le 18 mars est maintenant de 100%. Il est ensuite fort possible (probabilité de 55,7%) que la Banque baisse ses taux d'un quart de point le 29 avril à 0,75-1% à l'issue de la réunion monétaire suivante.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !