Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

La Chine suspend ses prévisions de croissance face aux incertitudes

La Chine suspend ses prévisions de croissance face aux incertitudes

"La situation épidémique mondiale et la situation économique et commerciale sont très incertaines", a déclaré le Premier ministre Li Keqiang à l'ouverture de la session annuelle du Parlement chinois.

La Chine suspend ses prévisions de croissance face aux incertitudes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les dernières nouvelles économiques en provenance de Chine donnent le sentiment que la reprise économique sera plus lente que prévue, ce qui pourrait préfigurer le sort des autres économies mondiales après le déconfinement de leurs populations.

Ainsi, pour la première fois depuis la création des ses statistiques en 1990, Pékin a annoncé vendredi avoir renoncé à fixer un objectif de croissance annuelle, en citant les incertitudes créées par la pandémie de Covid-19. Selon les économistes, la croissance chinoise pourrait ralentir à 2% ou 3% cette année, contre 6,1% en 2019.

La Chine confrontée à des "facteurs imprévisibles"

Le gouvernement a en outre annoncé son intention d'augmenter ses dépenses publiques alors que la crise sanitaire liée au coronavirus a entraîné un plongeon de 6,8% du PIB au 1er trimestre en rythme annuel.

"Nous n'avons pas fixé d'objectif de croissance économique pour l'ensemble de l'année, principalement parce que la situation épidémique mondiale et la situation économique et commerciale sont très incertaines", a déclaré le Premier ministre Li Keqiang à l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le Parlement chinois.

"Le développement de la Chine est confronté à des facteurs imprévisibles", a-t-il ajouté. "La consommation intérieure, les investissements et les exportations diminuent tandis que la pression sur l'emploi et les risques financiers augmentent", a-t-il averti.

Nouvelles mesures de soutien

Face à la crise, le déficit budgétaire devrait filer à au moins 3,6% du PIB en 2020, en hausse par rapport aux 2,8% de 2019. Afin de soutenir son économie, la Chine émettra 3.750 milliards de yuans (525 Mds$) d'obligations spéciales des gouvernements locaux, ainsi qu'un emprunt d'Etat de 1.000 Mds de yuans (140 Mds$).

Le Premier ministre chinois a aussi annoncé un vaste plan d'investissement dans les infrastructures "d'avenir", notamment le déploiement des réseaux 5G et les véhicules électriques, d'un montant de 3.750 milliards de yuans (526 Mds$).

Lors de ce même discours d'ouverture de la session annuelle du parlement, Li Keqiang a estimé que la Chine avait "obtenu une réussite stratégique majeure" dans sa lutte contre la Covid-19, qui a fait un peu plus de 4.600 morts dans le pays contre plus de 95.000 aux Etats-Unis, qui est devenu le pays le plus touché par le coronavirus.

Provocations politiques face à Hong Kong et Taïwan

Dans un geste de défi vis-à-vis des Etats-Unis et de la communauté internationale, le dirigeant chinois a également annoncé l'intention de Pékin d'imposer à Hong Kong la très controversée loi sur la sécurité nationale, qui a provoqué des manifestations monstres en 2019 dans ce territoire chinois autonome. Puis il a enchaîné en faisant la promotion de la réunification avec Taïwan, que Pékin considère comme partie intégrante de la Chine. Le terme "pacifique" habituellement de mise dans les discours officiels pour qualifier une réunification a été cette fois omis par le dirigeant chinois...

La crise du coronavirus a ravivé les tensions entre Washington et Pékin, Donald Trump tenant la Chine pour responsable de la propagation dans le monde de la pandémie, que Pékin aurait dissimulée et mal gérée, selon le président américain.

De son côté, la Chine chercherait à renégocier certains de ses engagements pris dans le cadre de l'accord commercial de Phase 1, qui prévoit que le pays achète 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires dans les années à venir. L'administration Trump refuse toute renégociation et menace la Chine de sanctions et de nouveaux droits de douane si elle se soustrait à ses obligations

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !