Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

La BCE surveillera attentivement l'impact de la vigueur de l'euro sur l'inflation

La BCE surveillera attentivement l'impact de la vigueur de l'euro sur l'inflation

a vigueur de la reprise reste entourée d'une grande incertitude...

La BCE surveillera attentivement l'impact de la vigueur de l'euro sur l'inflation
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Christine Lagarde revient depuis quelques minutes sur la dernière décision de politique monétaire de la BCE. La présidente de la BCE souligne tout d'abord que les données récentes suggèrent un fort rebond de l'économie, globalement conforme aux attentes précédentes, bien que le niveau d'activité reste bien inférieur à celui qui prévalait avant la pandémie de coronavirus.

Alors que l'activité dans le secteur manufacturier a continué à s'améliorer, la dynamique dans le secteur des services s'est quelque peu essoufflée récemment. La vigueur de la reprise reste entourée d'une grande incertitude, car elle continue à dépendre fortement de l'évolution future de la pandémie et du succès des politiques de confinement. La demande intérieure de la zone euro a enregistré une reprise significative à partir de faibles niveaux, bien que l'incertitude élevée concernant les perspectives économiques continue de peser sur les dépenses de consommation et les investissements des entreprises.

L'inflation globale est freinée par la faiblesse des prix de l'énergie et des pressions sur les prix dans un contexte de demande modérée et d'un marché de l'emploi peu tendu. Dans ce contexte, une relance monétaire importante reste nécessaire pour soutenir la reprise économique et pour préserver la stabilité des prix à moyen terme. C'est pourquoi le Conseil a décidé de reconfirmer l'orientation accommodante de sa politique monétaire.

Très attendue sur l'évolution de l'euro, la dirigeante indique que le Conseil des gouverneurs a discuté de la récente appréciation de la monnaie unique, mais l'opinion générale est qu'il n'y a pas de raison de réagir de manière excessive à cette récente hausse. La BCE évaluera néanmoins avec soin l'effet de l'euro sur l'inflation même si elle ne cible pas le taux de change.

Interrogée sur le PEPP, Christine Lagarde affirme qu'il est "très probable" que l'enveloppe du programme d'achat d'urgence de 1.350 MdsE sera utilisée dans son intégralité.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !