Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

La BCE ne touche pas à ses taux, mais annonce plusieurs mesures de soutien

La BCE ne touche pas à ses taux, mais annonce plusieurs mesures de soutien

La Banque centrale européenne sort l'artillerie mais ne touche pas à ses taux d'intérêt...

La BCE ne touche pas à ses taux, mais annonce plusieurs mesures de soutien
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Banque centrale européenne sort l'artillerie mais ne touche pas à ses taux d'intérêt. La BCE a ainsi décidé que le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt demeureront inchangés, à respectivement 0,00%, 0,25% et -0,50%. Le Conseil des gouverneurs prévoit que les taux d'intérêt directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels ou à des niveaux plus bas jusqu'à ce qu'il ait constaté que les perspectives d'inflation convergent durablement vers un niveau suffisamment proche de, mais inférieur à 2% sur son horizon de projection, et que cette convergence se reflète de manière cohérente dans la dynamique d'inflation sous-jacente.

La BCE annonce en revanche que des opérations de refinancement à plus long terme (LTRO) supplémentaires seront menées, temporairement, pour apporter un soutien immédiat en termes de liquidité au système financier de la zone euro. Bien que le Conseil des gouverneurs ne voit pas de signes importants de tensions sur les marchés monétaires ou de pénurie de liquidités dans le système bancaire, ces opérations constitueront un soutien efficace en cas de besoin. Elles seront effectuées par le biais d'une procédure d'appel d'offres à taux fixe, la totalité des soumissions étant servie, avec un taux d'intérêt égal au taux moyen de la facilité de dépôt. Ces opérations de LTRO fourniront des liquidités à des conditions favorables pour couvrir la période allant jusqu'à l'opération TLTRO III prévue en juin prochain.

En outre, dans le cadre des opérations TLTRO III, des conditions nettement plus favorables seront appliquées pendant la période allant de juin 2020 à juin 2021 à toutes les opérations. Ces opérations permettront de soutenir les prêts bancaires aux entités les plus touchées par la propagation du coronavirus, en particulier les petites et moyennes entreprises. Pendant toute cette période, le taux d'intérêt de ces opérations TLTRO III sera inférieur de 25 points de base au taux moyen appliqué dans le cadre des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème. Pour les contreparties qui maintiennent leur niveau d'offre de crédit, le taux appliqué dans le cadre de ces opérations sera plus faible et, sur la période s'achevant en juin 2021, pourra être inférieur de 25 points de base au taux d'intérêt moyen de la facilité de dépôt. Par ailleurs, le montant total maximum que les contreparties seront désormais autorisées à emprunter dans le cadre des opérations TLTRO III est porté à 50 % de leur encours de prêts éligibles au 28 février 2019. Dans ce contexte, le Conseil des gouverneurs chargera les comités de l'Eurosystème d'étudier des mesures d'assouplissement des garanties afin que les contreparties continuent d'être en mesure d'utiliser pleinement le soutien financier offert par la BCE.

Une enveloppe temporaire d'achats d'actifs nets supplémentaires de 120 milliards d'euros sera mise en place jusqu'à la fin de l'année, assurant une forte contribution du QE dédiée au secteur privé. En combinaison avec le programme d'achat d'actifs (APP) existant, cela permettra de soutenir des conditions de financement favorables pour l'économie réelle en période d'incertitude accrue. Le Conseil des gouverneurs continue de s'attendre à ce que les achats nets d'actifs durent aussi longtemps que nécessaire pour renforcer l'effet accommodant de ses taux directeurs et prennent fin peu avant qu'il ne commence à relever les taux d'intérêt directeurs.

Enfin, le Conseil entend poursuivre les réinvestissements, en totalité, des remboursements au titre du principal des titres arrivant à échéance acquis dans le cadre de l'APP pendant une période prolongée après la date à laquelle il commencera à relever les taux d'intérêt directeurs de la BCE et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour maintenir des conditions de liquidité favorables et un degré élevé de soutien monétaire.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, reviendra en détail sur ces annonces à 14h30.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !