»
»
»
Consultation

La BCE n'a pas discuté de sa politique de réinvestissement

La BCE n'a pas discuté de sa politique de réinvestissement

La BCE revoit en légère baisse ses prévisions de croissance pour 2018 et 2019, à respectivement 2% et 1,8%, contre 2,1% et 1,9% précédemment. La croissance est toujours attendue à 1,7% en 2020

La BCE n'a pas discuté de sa politique de réinvestissement
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Mario Draghi tient depuis 14H30 la traditionnelle conférence de presse suivant la décision de politique monétaire de la BCE.

"Le PIB réel de la zone euro a augmenté de 0,4% en glissement trimestriel au cours des deux premiers trimestre de 2018. Malgré un certain ralentissement après la forte croissance enregistrée en 2017, les derniers indicateurs économiques et les résultats d'enquêtes confirment globalement la croissance généralisée de l'économie de la zone euro. Les mesures de politique monétaire continuent de soutenir la demande intérieure. La consommation privée est dopée par les gains d'emploi qui, à leur tour, reflètent en partie les réformes passées du marché du travail et l'augmentation des salaires", souligne le dirigeant.

"Les risques entourant les perspectives de croissance de la zone euro peuvent encore être jugés globalement équilibrés", même si M.Draghi note que "l'incertitude liée à la montée du protectionnisme et à la volatilité sur les marchés émergents a gagné en importance".

Comme attendu, la BCE revoit en légère baisse ses prévisions de croissance pour 2018 et 2019, à respectivement 2% et 1,8%, contre 2,1% et 1,9% précédemment. La croissance est toujours attendue à 1,7% en 2020. Le taux annuel d'inflation est par ailleurs toujours anticipé à 1,7% en 2018, 2019 et 2020.

"D'autres domaines politiques doivent contribuer de manière plus décisive à accroître le potentiel de croissance à long terme et à réduire les vulnérabilités", souligne M.Draghi, qui explique également que "l'output gap "a été comblé en disant que la zone euro croit au-dessus de son potentiel depuis un certain temps.

Concernant la politique de réinvestissement de la BCE, le patron de l'Institution basée à Francfort explique que le Conseil n'a pas discuté de cette dernière et "nous n'avons pas discuté de la date à laquelle nous en discuterons".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com