Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

La Banque mondiale avertit contre le risque d'une nouvelle crise de la dette

La Banque mondiale avertit contre le risque d'une nouvelle crise de la dette

La Banque mondiale met en garde contre une nouvelle crise de la dette mondiale...

La Banque mondiale avertit contre le risque d'une nouvelle crise de la dette
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Banque mondiale met en garde contre une nouvelle crise de la dette. L'Institution, qui a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2019 et 2020 du fait d'un redressement plus tardif qu'attendu des échanges commerciaux et des investissements, exhorte les gouvernements et les banques centrales à reconnaître que des taux d'intérêt historiquement bas pourraient ne pas suffire à compenser un nouvel effondrement financier généralisé.

Dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales, publié mercredi, la Banque explique qu'il y a eu quatre vagues d'accumulation de dettes au cours des 50 dernières années. La vague actuelle, qui a commencé en 2010, est considérée comme "l'augmentation la plus importante, la plus rapide et la plus généralisée" depuis les années 1970 et elle accentue les risques de crise financière.

La BM souligne que si le faible niveau actuel des taux d'intérêt "atténue certains des risques associés à un niveau d'endettement élevé", les trois vagues précédentes d'accumulation de dette à grande échelle ont toutes abouti à des crises financières dans de nombreux pays en développement et pays émergents : défauts souverains au début des années 1980, crises financières à la fin des années 1990, nécessité d'un allègement de la dette massif dans les années 2000 et crise financière mondiale en 2008-2009.

"La faiblesse des taux d'intérêt mondiaux n'offre qu'une protection précaire contre les crises financières... L'histoire des périodes passées d'accumulation de la dette montre que ces vagues ont tendance à avoir des fins malheureuses. Dans un environnement mondial fragile, il est essentiel d'améliorer les politiques pour minimiser les risques associés à la vague actuelle d'endettement".

L'Institution précise qu'en 2018 la dette mondiale a atteint le niveau record d'environ 230% du produit intérieur brut et note que le mouvement actuel présente de nombreuses similitudes avec les trois précédents : un paysage financier mondial en mutation, des vulnérabilités croissantes et des préoccupations concernant l'utilisation inefficace des fonds empruntés.

Elle appelle ainsi les pouvoirs publics à prendre des mesures pour atténuer les risques associés au gonflement de la dette. Elle indique que de solides régimes de réglementation et de surveillance, une bonne gouvernance et des normes internationales communes peuvent contribuer à contenir les risques, à faire en sorte que la dette soit utilisée de manière productive et à cerner rapidement les faiblesses.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !