Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

L'or signe sa meilleure année depuis 2010 !

L'or signe sa meilleure année depuis 2010 !

L'or a profité en 2019 des nombreuses incertitudes qui ont plané sur l'économie mondiale. L'once termine l'année sur un gain de 19%, sa meilleure année depuis 9 ans.

L'or signe sa meilleure année depuis 2010 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les nombreuses incertitudes qui ont émaillé 2019 ont contribué à une forte hausse de l'or, qui a progressé de 19%, sa meilleure année depuis 9 ans, en 2010. Ce mardi 31 décembre, l'once d'or a fini en progression de 0,30% à 1.523,10$ l'once, pour le contrat à terme de février coté sur le Comex de New York.

La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, le aléas du Brexit, la faiblesse de l'inflation, et surtout, les politiques monétaires très accommodantes des grandes banques centrales, sont autant de facteurs ayant favorisé le métal jaune ces derniers mois. La baisse des taux d'intérêts, parfois en terrain négatif, a rendu l'or plus attractif que de nombreuses obligations, bien qu'il n'offre aucun rendement.

En fin d'année, le repli du dollar a encore donné un coup de fouet à l'or, en rendant les achats de métal jaune moins onéreux pour les acheteurs hors zone dollar. Ainsi, la relique barbare a bondi de 3,6% sur le seul mois de décembre, alors que le billet vert a reculé d'environ 2%.

Il faut noter que les fins d'année sont traditionnellement positives pour l'or, qui bénéficie notamment d'achats d'investisseurs chinois à l'approche du Nouvel An lunaire. Cette année, l'or a en outre été particulièrement prisé par les fonds cotés (ETF) et par les banques centrales qui ont diversifié leurs actifs.

Nouvelle année favorable en vue pour l'or en 2020?

Les analystes divergent sur les perspectives de l'or en 2020, certains estimant qu'il pourrait stagner voire baisser dans un environnement devenu plus favorable aux investissements à risque comme les actions, grâce à l'accord commercial qui doit être signé le 15 janvier prochain entre les Etats-Unis et la Chine. D'autres au contraire estiment que malgré la signature de cet accord de Phase 1, les tensions commerciales et politiques ne vont pas disparaître en 2020, ce qui devrait encore provoquer des soubresauts sur les marchés financiers et favoriser l'or en tant que valeur-refuge.

Si l'accord de Phase 1 comprend des avancées concrètes (démantèlement partiel des droits de douane et achats massifs de biens américains par la Chine), il ne règle pas de nombreux autres problèmes, qui seront abordés lors de négociations de Phase 2, voire 3.

Les Etats-Unis veulent notamment s'attaquer en 2020 aux produits chinois de contrefaçon vendus sur internet, a indiqué mardi sur 'CNBC' Peter Navarro, le principal conseiller commercial de Donald Trump. Au-delà du bras de fer commercial, les relations entre Washington et Pékin sont marquées par de nombreuses sources de tensions géopolitiques, concernant notamment Taïwan, Hong Kong et l'expansionnisme de Pékin en Mer de Chine.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !